Eglise paroissiale Saint-Cyr-Sainte-Julitte

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Cyr-Sainte-Julitte

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Cyr-Sainte-Julitte

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Nuits

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ancy-le-Franc

Références cadastrales

1962 AD 53

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle (?) ; limite 15e siècle 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

18e siècle ; 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La nef, les parties basses du clocher et la chapelle latérale gauche du clocher datent peut-être du 12e siècle. Le choeur, les chapelles latérales du choeur et la chapelle latérale droite du clocher sont de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle. Les voûtes de la nef et de la travée sous le clocher ainsi que les baies de la nef ont été remaniées au 18e siècle (la date de 1714 est gravée à l'extérieur, sur l'arc de la première baie droite de la nef). Le porche antérieur date du 19e siècle. Le clocher a été surélevé. Les vitraux datent de la fin du 19e siècle, et proviennent principalement de l'atelier Vermonet-Pommery de Reims.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; grand appareil ; moyen appareil ; moellon ; crépi

Matériaux de la couverture

Tuile plate ; ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte en berceau brisé ; voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; toit à deux pans ; flèche carrée ; toit conique ; appentis ; croupe polygonale

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit ; escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est située au centre du village, au carrefour de trois rues, sur une place triangulaire, sur un terrain en forte pente d'ouest en est, et en pente faible du sud au nord. A gauche, le long de la rue, se trouve un mur de soutènement. L'édifice possède une nef à un vaisseau, une travée d'avant-choeur sous clocher plus étroite, flanquée à gauche d'une chapelle transversale à deux travées, à droite, d'une chapelle ouvrant également sur la nef ; le choeur plus large que la nef, comprend une travée droite et une abside polygonale. La première travée du choeur est flanquée de deux chapelles latérales, la seconde, de la sacristie à gauche. La nef est couverte d'une voûte en berceau brisé, ainsi que la travée sous clocher dont la voûte est plus basse ; la chapelle gauche est couverte d'un berceau brisé transversal, avec doubleau reposant sur des culots, la chapelle droite, d'une voûte d'ogives avec nervures à pénétration. Le choeur est voûté d'ogives à liernes et tiercerons, dont les nervures pénètrent dans des colonnes engagées à bases prismatiques et reposent sur des culots dans les angles antérieurs ; l'abside a une voûte rayonnante à six quartiers avec clefs pendantes. Les chapelles latérales du choeur sont couvertes de voûtes d'ogives sur culots sculptés de motifs végétaux dans la chapelle droite, moulurés dans la chapelle gauche ; la sacristie possède une voûte d'ogives dont les nervures pénètrent dans les murs. Le clocher est desservi par un escalier en vis dans une tourelle demi-hors-oeuvre. Un escalier droit extérieur donne accès à la chapelle gauche du choeur. Les murs du choeur, dont la partie inférieure est en pierre de taille, sont couronnés d'une corniche à modillons. La nef est couverte d'un toit à longs pans, les chapelles de toits à deux pans, le choeur d'un toit à croupe polygonale, le clocher d'une flèche carrée, la tourelle d'escalier d'un toit conique en pierre.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; vitrail

Indexation iconographique normalisée

Croix grecque ; croix pattée ; cercle ; fronton ; fleur ; feuille ; armoiries ; coquille ; fleuron ; MA ; ange

Description de l'iconographie

Le tympan du portail occidental est décoré d'une croix grecque pattée inscrite dans un cercle, les colonnes ont un chapiteau décoré de cornes de bélier, les coussinets sont ornés de cercles concentriques. Les contreforts du chevet sont couronnés d'un fronton triangulaire sculpté d'une fleur en bas-relief (à l'exception du contrefort droit). A la partie supérieure des contreforts se trouvent des niches avec console et dais, de gauche à droite : console au décor de feuilles découpées et blason gravé des lettres S et B entrelacées, dais décoré d'une coquille (sculptures très mutilées) , au-dessus du dais, fragment de bas-relief encastré dans la maçonnerie, console identique avec les lettres entrelacées A V E, dais à l'architecture fleuronnée, console identique, avec les lettres entrelacées MA, console moulurée décorée d'anges porte-blasons en bas-relief.

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM89001881 ; IM89001894 ; IM89001896 ; IM89001890 ; IM89001889 ; IM89001892 ; IM89001886 ; IM89001885 ; IM89001883 ; IM89001893 ; IM89001887 ; IM89001891 ; IM89001884 ; IM89001888 ; IM89001882

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1974

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Charvolin Marie-Reine

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire (documentation préalable)

Typologie du dossier

Dossier individuel