Prieuré de Chartreux, faïencerie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Prieuré, faïencerie

Genre du destinataire

De chartreux, de cisterciens

Vocable - pour les édifices cultuels

Sainte-Marie ; Saint-Denis

Titre courant

Prieuré de Chartreux, faïencerie

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Yonne (89) ; Châtel-Gérard

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Noyers

Lieu-dit

Vausse

Références cadastrales

1940 D2 249

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Cloître, église, bâtiment conventuel, cour, citerne, grange, écurie, four industriel

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 12e siècle 13e siècle, limite 15e siècle 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Fondé à la fin du 12e siècle par le seigneur Anséric de Montréal, le prieuré de Vaulce fut la première maison issue de la maison-mère du Val des Choux. Le terrain fut donné aux moines qui firent construire ce monastère. Les bâtiments du couvent étaient en assez mauvais état à la fin du 15e siècle : le prieur Guy Bousson fit bâtir, en 1491, deux galeries de cloître ; les deux autres furent élevées en 1511 par un moine natif de l'Isle et par Pichenot, de Marmeaux. En 1745, les bâtiments furent complètement restaurés, des constructions devenues inutiles furent rasées. Plusieurs parties du prieuré furent abaissées, l'aile orientale, incendiée, ne fut pas relevée. Le clocher de l'église fut détruit à la Révolution. Le prieuré fut vendu en 1792 comme bien national à Joseph Dumortier qui installa une faïencerie dans l'église ; l'ancienne chapelle nord fut transformée et agrandie pour l'établissement d'un four. Un mur de refend supportant le plancher, établi dans la nef à hauteur du départ des voûtes, coupe le rez-de-chaussée de l'église. La faïencerie cessa ses activités en 1858. L'usine, annexée à la faïencerie des Cornes, libéra l'ancien prieuré. Restaurés vers 1860 par Ernest Petit et reprenant leur ancien aspect monacal, les bâtiments furent habités.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, tuile plate, lave en couverture

Typologie de plan

Ensemble régulier

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, 2 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte en berceau brisé, voûte en berceau plein-cintre, voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier en équerre, escalier intérieur : escalier en vis, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le prieuré se compose d'un cloître de plan carré, bordé sur le côté nord d'une église orientée, sur les côtés sud et ouest de corps de logis avec d'anciennes cuisines désaffectées. Les bâtiments du prieuré sont distribués autour du cloître. Dans l'angle sud-est du cloître, se trouve le départ de l'escalier en vis qui menait au dortoir détruit. Le cloître s'ouvre sur la cour extérieure à l'ouest et à l'est sur le potager. Les galeries, voûtées en berceau brisé ou en plein cintre, encadrent un jardin carré possédant un puits. Des contreforts épaulent les bâtiments conventuels. Dans l'angle au nord du choeur, l'ancien four à faïence a été greffé sur la chapelle (ancienne chapelle du Saint-Sacrement). L'église comprend une nef avec bas-côté au nord. Le chevet est épaulé, au sud, par un large contrefort perpendiculaire au mur gouttereau. Un massif de maçonnerie épaule la façade occidentale. La nef, coupée par un plancher, est voûtée d'ogives sur piliers ou culots sculptés.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Tête ; ange ; femme : en buste ; homme : en buste

Description de l'iconographie

Ange en buste, buste d'homme, buste de femme, têtes humaines : culots du bas-côté de l'église.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1944/01/11 : inscrit MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1969

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mary Marie-Claude, Boyon Marie-France, Fromaget Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55