Maison du Colonel Renard

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Maison du Colonel Renard

Titre courant

Maison du Colonel Renard

Localisation

Localisation

Grand Est ; Vosges (88) ; Lamarche ; 21 rue du Colonel Renard

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Canton

Lamarche

Adresse de l'édifice

Colonel Renard (rue du) 21

Références cadastrales

2012 G 389

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Four à pain, jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Charles Renard (habitant célèbre)

Description historique

Cette demeure appelée maison du Colonel Renard est la maison familiale de la famille Renard. Charles Renard y a habité avec son frère et ses parents, de 1854 à sa mort en 1905. Ce personnage est un inventeur célèbre passionné d'aéronautique. Il expérimente le premier vol en ballon dirigeable à propulsion électrique et en 1905, il réalise le premier vol d'un avion à moteur. La maison est restée dans la famille jusque 1992 date à laquelle elle a été donnée à la commune. La commune a le projet d'y installer une bibliothèque- médiathèque et de nouveaux locaux pour la mairie. Le bâtiment comprend trois parties distinctes construites en plusieurs phases. Le corps de logis principal, le rez-de-chaussée du bâtiment du bureau (non étudié) et la chambre à four, sont attribuables au 18e siècle. Le bâtiment principale a subit des transformations au 19e siècle, notamment dans les aménagements intérieurs. Le bureau du colonel est aménagé au 19e dans un bâtiment du 18e siècle dont le rez-de-chaussée, une cuisine, a gardé son architecture d'origine. Entre le logis principal et le bâtiment abritant le bureau, un bâtiment a été construit au 19e siècle pour faire le lien.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, moellon, pierre de taille, enduit, bois, brique, pan de bois

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, tuile en écaille, tuile creuse

Typologie de plan

Plan régulier en L

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Maison composée de plusieurs corps de bâtiments dont un corps de logis principal parallèle à la voirie et un second corps perpendiculaire au premier comprenant une galerie faisant le lien entre les deux corps. Un bâtiment annexe et une chambre à four sur cave voutée. L'ensemble s'articule autour d'un jardin formé de deux terrasses. La partie basse servait de potager, la partie haute à laquelle on accède par un escalier de pierre flanquée de poteaux rectangulaire était en verger. Un cadran solaire original de forme polygonale posé sur un piédestal rectangulaire se trouve dans la partie haute du jardin. Le bâtiment principal est à cinq travées d'élévation et trois de plan. Outre la fonction d'habitation, une grange et une écurie occupent deux travées de plan, elles sont pavées et les cloisons sont en pan de bois et hourdis de brique. L'habitation est composée au rez-de-chaussée et au premier, de deux pièces en façade avec lambris et cheminées. Au rez-de-chaussée deux pièces donnent sur le jardin, une cuisine avec pierre à eau et cheminée et une chambre lambrissée et avec alcôves fermées de portes grillagées faisant passer la lumière. Un placard chauffant attribuable au 18e siècle reste un des éléments de décor d'origine. Au premier étage la seconde chambre sur jardin est entièrement lambrissée, la menuiserie au-dessus de la cheminée porte les armes du colonel Renard. Des alcôves sont aménagées au fond de la pièce. Le second étage est réservé aux chambres de services au nombre de cinq il est surmonté d'un vaste grenier où l'on peut admirer une belle charpente. Les volets des lucarnes sont tous décorés de motifs ajourés. L'accès au bureau du colonel se fait depuis un bâtiment au fond duquel se trouve une cuisine. Elle ouvre sur le bureau décoré d'une tapisserie aux motifs de croix de Lorraine et de chardons et d'une cheminée entièrement sculptée en bois. Les piédroits représentent des lions, le manteau est sculpté d'une rosace. Sous cette pièce, une cuisine avec pierre à eau et four à laquelle on accède que depuis le jardin par une porte piétonne. Dans le jardin, en bâtiment annexe une chambre à four avec le four toujours en place sur une cave voutée. Le toit du bâtiment principale est couvert de tuile écaille, celui de la chambre à four est couvert de tuile creuse.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale ; ancre ; serpent ; volute ; coq ; pot

Description de l'iconographie

Les clefs des baies de la façade antérieure sont ornées de décors géométriques et végétaux. Les encadrements des lucarnes du comble sont en forme de volute. L'agrafe de la porte charretière est sculptée en forme d'ancre entrelacée de deux serpents surmontée d'un casque ailé. La porte piétonne de la cuisine sur la façade antérieure est encadrée de deux piliers amortis de chapiteaux composites et d'un entablement. Sous les chapiteaux sont sculptés les termes Paris et Ivry en bas-relief. Le linteau est orné en son centre d'un chaudron dans lequel cuit une poule, le tout sculpté en bas-relief, un texte entoure la poule au pot. «Vive Henry IV et sa poule au"

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Zeller-Belville Catherine

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général
Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63

1/230
maison du Colonel Renard
maison du Colonel Renard
© Région Lorraine - Inventaire général
Voir la notice image