Chapelle la Vierge des champs

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Vocable - pour les édifices cultuels

La Vierge des champs

Titre courant

Chapelle la Vierge des champs

Localisation

Localisation

Grand Est ; Vosges (88) ; Plombières-les-Bains ; chemin de la Puge aux Clolery

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Plombières-les-Bains

Canton

Plombières-les-Bains

Lieu-dit

Granges-de-Plombières

Adresse de l'édifice

Chemin de la Puge aux Clolery

Références cadastrales

1985 217 AR 20

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1850

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Chapelle érigée en 1850 en bordure d'une route. Elle contient quelques statues de plâtres et des ex-voto dont le plus ancien date de 1906. La toiture a été restaurée en 1998. C'est la seule chapelle du canton à présenter une toiture couverte en laves. Il en existe une dans le canton de Xertigny : la chapelle Saint-Gengoult à Hadol et une dans le canton de Bains-les-Bains : la chapelle de Bonne Espérance aux Voivres (1850 également). Dans le département voisin de Haute-Saône, (70), trois autres chapelles contemporaines de la Vierge des Champs conservent ce type de matériaux de toiture (chapelle de Beaumont et chapelle de l'ermite à Fougerolles, chapelle Barrault à Aillevillers-et-Lyaumont). Ici, les couvreurs ont choisi la technique dite "sur motte de terre" utilisée habituellement pour les petits édifices modestes, annexes des fermes (four à pain, cave...). Les caractéristiques essentielles de ce mode de couvrement sont : l'emploi d'une terre argileuse soigneusement tassée sur l'extrados de la voûte en moellon de grès, la présence d'un pureau d'un tiers et la pose brouillée. Il présente comme inconvénient de ne pas permettre à l'humidité de s'évacuer. Au début du 20e siècle, le pignon sur rue était couvert d'essentes. Située au nord de Plombières, la chapelle fut dès l'origine un lieu de promenade pour les curistes.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Grès en couverture

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte en berceau

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Chapelle de plan rectangulaire, voûtée en berceau avec toit à long pans couvert de laves "sur motte de terre"; sol dallé en dalle de grès ; pignons couverts amortis par une croix monolithe en grès portant un décor et d'un épis de pierre sommé d'une boule.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Coeur ; laurier ; IHS

Description de l'iconographie

Sur la croix en amortissement : croix, branche de laurier. Inscription sur le pignon : Notre Dame des Champs / consolatrice des affligés / priez pour nous

Dimensions normalisées des édicules uniquement

L = 300 ; la = 200

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bouvet Mireille-Bénédicte, Guillaume Jacques

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général
Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63