Usine de fabrication des métaux, puis tréfilerie du Blanc-Murger

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de fabrication des métaux, tréfilerie

Appelation d'usage

Tréfilerie du Blanc-Murger

Titre courant

Usine de fabrication des métaux, puis tréfilerie du Blanc-Murger

Localisation

Localisation

Lorraine 88 Bellefontaine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Vosges

Canton

Plombières-les-Bains

Lieu-dit

Le Blanc-Murger

Références cadastrales

1811 F3 281 à 306, 1985 AI 6 à 53, 132 à 135

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Semouse

Partie constituante non étudiée

Bassin de retenue, bief de dérivation, atelier de fabrication, entrepôt industriel, logement d'ouvriers, logement patronal

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 16e siècle, 2e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle, 2e quart 19e siècle, 2e moitié 19e siècle, 1er quart 20e siècle, 2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1730, 1740, 1808, 1812, 1820, 1835, 1836, 1842, 1934

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Une première forge fonctionna de 1547 au début du 17e siècle. Le duc Léopold autorisa en 1728 Etienne Boisbien à établir une " manufacture en fer, acier et Coutellerie ". Le logement ouvrier n° 5 (sur le plan dans le dossier d'inventaire complet, comme pour tous les numéros suivants) construit en 1730, porte la date sur le linteau de la porte de la cave. Les ateliers de fabrication n°1 et 2 sont construits en 1740 (daté par source). L'usine est rachetée en 1754 par Denis Vinez puis passe vers 1880 à Victor de Pruines. Ateliers de fabrication n°3 et 4 construits en 1808 et 1812 (dates portées sur la clef de la porte piétonne). L'atelier n°1 est reconstruit en 1820 (date en remploi sur la façade antérieure). Logement ouvrier n°8, 1er quart 19e siècle ; logements ouvriers n° 4 et 6 construits en 1835 et 1836, porte la date sur le linteau des portes piétonnes, logement ouvrier n°3, 7, 9, 10 construits, logement ouvrier n° 5 reconstruit, entrepôt industriel n°1 construit 2e quart 19e siècle ; atelier de fabrication n°2 reconstruit, entrepôt industriel n° 2 et logements ouvriers n°1, 2 et 6 construits 2e moitié 19e siècle ; ateliers de fabrication n°5, 1er quart 20e siècle ; atelier de fabrication n°1 reconstruit en 1934, porte la date sur la façade antérieure. Ateliers de fabrication n°6 construits 2e quart 20e siècle et encore en activité ; entrepôts industriels n° 3 et 4 construits 3e quart 20e siècle. Au 18e siècle et jusqu'en 1842, l'usine comprend : 2 feux d'affinerie, 2 martinets, 2 tréfileries de 24 tenailles ; 2 feux d'affinerie ajoutés en 1842 et les martinets remplacés par des cylindres milieu 18e siècle : 60 ouvriers ; 1785 : 34 ouvriers ; 1802 : 30 ouvriers ; 1845 : 50 ouvriers.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, brique, moellon, moellon sans chaîne en pierre de taille, pierre de taille, pan de bois, enduit, essentage de tôle

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, ciment amiante en couverture, lave en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, shed

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, produite sur place

Commentaire descriptif de l'édifice

Bassin de retenue : chaussée en pierre de taille ; atelier de fabrication 1 : un étage carré ; ateliers de fabrication 3, 4 : sous-sol voûte d'arête, lave en couverture ; atelier de fabrication 5 : moellon sans chaîne en pierre de taille, brique, ciment amiante et tuile mécanique en couverture atelier de fabrication 6 : toit en shed ; entrepôt industriel 3 : brique et pan de bois, ciment amiante en couverture ; logement d'ouvriers 1, 5, 6, 7, 8, 9, 10 : essentage de tôle en revêtement partiel ; logement d'ouvrier 4 : essentage de tôle en revêtement partiel, lave en couverture.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1986

Date de rédaction de la notice

1988

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Malinverno Bruno

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (ancienne métallurgie vosgienne), patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63