Usine d'engrais Manon

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine d'engrais

Appelation d'usage

Engrais Manon

Titre courant

Usine d'engrais Manon

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Vaucluse (84) ; Robion ; Lunel (plan de) 2

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Vaucluse

Canton

Cavaillon

Adresse de l'édifice

Lunel (plan de) 2

Références cadastrales

2005 AE 12 à 16

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cheminée d'usine, logement d'ouvriers, logement patronal, bureau, laboratoire, atelier de fabrication, entrepôt industriel

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1904

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Pascal Manon crée une première usine d'engrais à Robion vers 1890, au lieu-dit Chemin de Romieux. En 1904, il décide déplacer son usine dans une ancienne ferme aux Eyssariades. Dès cette époque, la production de superphosphate constitue la plus importante part de l'activité. Les bâtiments s'agrandissent régulièrement jusqu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale avec quelques transformations majeures : construction d'un nouveau logement patronal (1928-1929) pour la famille Manon, qui deviendra le logement directeur après 1945, déplacement des caves Wenck à l'emplacement de l'ancienne ferme (1939-1947), agrandissement des espaces de stockage, construction de logements ouvriers (1962). Sur le plan de la production, un changement important intervient dans les années 1970 avec l'installation d'une chaîne de production de granulés qui deviendra la seule activité de l'usine après la reprise du site par la SODEMM (Société d'engrais Manon Michut) vers 1990. Cette installation a nécessité la surélévation de la première halle au fond de la cour. L'usine a fermé en juin 2006. Au maximum de son activité, elle a produit 18000 tonnes d'engrais par an.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Terre, béton, bois, parpaing de béton

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, lanterneau

Commentaire descriptif de l'édifice

L'usine s'est régulièrement développée jusqu'à occuper une surface rectangulaire d'un peu plus d'un hectare. Elle s'organise à la fin de son activité autour d'une large cour d'accès flanquée, à gauche lorsqu'on rentre, d'ateliers d'entretien et au-delà de logements ouvriers, et à droite, de bureaux et du laboratoire. Au fond de la cour se trouvent les bâtiments de production qui se présentent sous la forme de trois grandes halles parallèles, chacune dotée d'un lanterneau et couverte d'un toit à longs pans, en tuiles mécaniques. Au sud de la deuxième halle se trouvent les caves Wenck (étudiées IM84001465) avec leur cheminée en béton. La cheminée de brique, qui a été raccourcie et mesure en 2006 une trentaine de mètres, servait, elle, au dégagement des gaz de la chaudière utilisée pour chauffer les acides. La partie est de l'usine, couverte de six halles parallèles, est réservée au stockage. L'ensemble est construit en parpaings artisanaux à base de terre et en parpaings de béton, les charpentes sont en bois. L’extrémité nord-ouest du site est occupée par la maison du directeur. La première et la deuxième halles au fond de la cour abritent la chaîne de production des granulés, constituée d'un plateau granulateur, d'un tube sécheur, puis du tube enrobeur, ainsi que d'un laveur de gaz et d'un cyclone à poussière. Elle s'achève par l'ensachage, dans la première halle. Présence de deux moteurs (étudiés IM84001463 et IM84001462). Une annexe constituée de silos et d'un broyeur pour les phosphates se trouve sur un autre site, à la gare de Robion.

État de conservation (normalisé)

Menacé,établissement industriel désaffecté

Protection

Référence aux objets conservés

IM84001464, IM84001465, IM84001462

Eléments remarquables dans l'édifice

Machine de production (étudiée dans la base Palissy) ; machine énergétique ; machine énergétique (étudiée dans la base Palissy)

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Buffa Géraud

Cadre de l'étude

Opération d'urgence,patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/53
Usine d'engrais Manon
Usine d'engrais Manon
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Voir la notice image