Passage couvert dit passage Boyer

Désignation

Dénomination de l'édifice

Passage couvert

Appelation d'usage

Passage Boyer

Titre courant

Passage couvert dit passage Boyer

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Vaucluse (84) ; Carpentras ; passage Boyer

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Carpentras

Canton

Carpentras

Adresse de l'édifice

Boyer (passage)

Références cadastrales

1983 CE non cadastré, domaine public

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Il semble qu'aucune documentation relative à la construction du passage Boyer n'ait été conservée. Cependant le cadastre ancien indique que la rue existait déjà, faisant la liaison entre les rues d'Inguimbert et des Halles : on en a seulement rectifié l'alignement. Vraisemblablement aménagé dans la seconde moitité du 19e siècle, le passage Boyer reprend le principe des passages couverts parisiens et constitue toujours aujourd'hui une galerie marchande. Sa construction n'a rien modifié le bâti des îlots qui l'encadrent, mais relève plutôt de la création d'un décor plaqué sur des structures préexistentes. Une carte postale du début du 20e siècle montre l'ordonnance originelle du premier niveau constituée par une succession de devantures de boutiques identiques. Seule la parcelle 647 a gardé sa façade intacte.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit

Matériaux de la couverture

Verre en couverture, métal en couverture

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre, voûte d'arêtes

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Verrière, extrados de voûte, toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

La création du passage couvert s'est faite par la construction de deux bâtiments d'entrée nord et sud fermant le passage et la couverture par une verrière en verre et métal. Le bâtiment nord présente sur la rue des Halles une élévation harmonieusement combinée avec les galeries qui bordent la rue au premier niveau : il s'ouvre en effet par une serlienne au-dessus de laquelle une ordonnance régulière comprend, sur trois niveaux séparés par des bandeaux, une travée centrale double et deux travées latérales délimitées par une superposition de pilastres. L'unité de cette élévation est seulement rompue par les cadres de baies : cadres lisses autour des fenêtres de la parcelle 675, cadres moulurés autour de celles de la parcelle 643. Sur le passage, les bâtiments présentent une élévation identique : au-dessus d'un grand arc mouluré englobant les deux premiers niveaux, façade de deux travées de fenêtres rectangulaires entourées de cadres moulurés, superposées sur trois niveaux et couronnées par un tympan épousant la forme de la couverture, plein-cintre. Sur le quatrième niveau le trumeau est orné d'une table moulurée, sans doute un ancien cadran solaire. Enfin une voûte d'arêtes couvre les passages percés sous ces deux bâtiments ; voûte en plâtre sur lesquelles a été peint un faux appareil au trait noir. Sur le passage même, les élévations est et ouest à l'ordonnance régulière ne comportent pas de décor particulier. La couverture est une verrière constituée à la base par un berceau en plein-cintre que couronne un petit toit à longs pans.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fray François, Giraud Marie-Odile, Marciano Florence

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66