Bourg castral du Revest-Notre-Dame

Désignation

Dénomination de l'édifice

Bourg castral

Appelation d'usage

Revest-Notre-Dame

Titre courant

Bourg castral du Revest-Notre-Dame

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Var (83) ; Esparron

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Var

Canton

Barjols

Lieu-dit

Ouvière (l')

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Château fort ; église ; chapelle

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 12e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Description historique

La date de naissance de cet habitat nous est fournie par une charte donnée en 1177 par le roi Alphonse II d'Aragon, qui notifie aux seigneurs d'Esparron l'autorisation concédée par la défunte comtesse Douce et renouvelée par lui-même au prieur d'Esparron "de predicte villule [nuper Revestum vocitate] homines ad quoddam defensum ecclesie Sancte Marie proximum transferre et mansiones ibidem construere". La liste des castra du diocèse d'Aix de 1232-1244 le qualifie de bastide, "Bastida Sparroni", mais son témoignage reste isolé. Le village comptait en 1303-1304 11 feux de queste. L'église Notre-Dame (aujourd'hui chapelle Notre-Dame-du-Revest) , qui lui a servi de paroisse, existait dès le 11e siècle et lui a survécu. Le Revest fut déserté avant 1471 et son territoire annexé à Esparron. Malgré leur mauvais état de conservation (Esparron est très proche et ses habitants ont dû depuis longtemps récupérer les matériaux des ruines) , les vestiges corroborent l'appellation de bastide donnée à la localité : le prieur d'Esparron ne s'est pas contenté d'édifier des maisons paysannes, il les a placées sous la protection d'un petit château. La chapelle Notre-Dame-du-Revest bénéficie d'une inscription sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1926 et ses abords d'une protection au titre des sites depuis 1934.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; pierre sèche

Commentaire descriptif de l'édifice

Croupe ; altitude : 490 m ; superficie : 5000 m2. Assez peu visibles sous la végétation, quelques bases de mur et de nombreux éboulis dessinent les contours d'un petit château à plusieurs corps de bâtiment dans un enclos qui couvre le sommet et le haut de la pente nord. Du côté sud, un fossé (en majeure partie remblayé) protégeait l'édifice. Le village devait être bâti au pied de la même pente, particulièrement abrupte dans sa partie basse, notamment vers l'est où une ancienne remise agricole adossée à une petite falaise en perpétue peut-être le souvenir.

Commentaires d'usage régional

Type roque

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1926/01/27 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Chapelle Notre-Dame-du-Revest : inscription par arrêté du 27 janvier 1926.

Typologie de la zone de protection

Site classé

Intérêt de l'édifice

Site archéologique

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée (?)

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Sauze Elisabeth

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale ; castra désertés du Var

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66