Phare de Porquerolles (Etablissement de signalisation maritime n°1462/000)

Désignation

Dénomination

phare

Titre courant

Phare de Porquerolles (Etablissement de signalisation maritime n°1462/000)

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur 83 Hyères

Aire d'étude

Hyères

Lieu-dit

Ile de Porquerolles ; cap d'Armes

Milieu d'implantation

isolé

Parties non étud

terrasse en terre-plein, jardin, logement, cour

Historique

Datation des campagnes principales de construction

1er quart 19e siècle

Datation en années

1823

Justification de la datation

porte la date

Auteurs de l'oeuvre

Dufresne Jules (ingénieur)

Commentaire historique

Lors de la construction du phare, les propriétaires des terrains, Plasse et Noitly, donnèrent un simple accord de principe pour l'exécution des travaux. En 1838, un expert leur proposa une indemnité pour le terrain qu'ils refusèrent. En 1852, l'affaire n'était toujours pas réglée et la veuve demandait des intérêts importants sur les impayés. L'Etat fut contraint de verser les intérêts de 21 ans 1/2. Le phare a été équipé en 1906 d'une lentille de Fresnel qui en fait l'un des plus puissants de la Méditerranée. Pendant la Seconde Guerre, il est occupé par les Allemands. En 1944, l'action du gardien Joseph Pellegrino permit d'éviter la destruction du phare et du radiophare. En 1951, le même gardien portera secours à quatre touristes lors d'un accident sur la falaise.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire (pierre de taille, moyen appareil)

Matériau de la couverture

tuile creuse

Parti de plan

plan carré régulier

Vaisseau et étage

rez-de-chaussée, étage en surcroît

Type et nature du couvrement

voûte d'arêtes

Parti d’élévation extérieure

élévation ordonnancée

Type de la couverture

croupe, terrasse

Commentaire description

- Description architecturale : Hauteur au-dessus de la mer : 84, 60 m. Hauteur générale : 22, 40 m. Hauteur de la focale : 18, 10 m. Le phare est en pierres de taille apparentes. Il est constitué d'un premier niveau de plan carré surmonté d'un deuxième niveau, centré sur le précédent, également de plan carré mais de côté plus petit. Les deux niveaux sont couronnés par une corniche, celle du second niveau supportant un garde-corps métallique. L'ensemble est surmonté de la lanterne qui a une portée d'environ 54 kilomètres. Les accès se font au nord et au sud (vers la mer) , de façon symétrique par l'intermédiaire de 6 marches. Le vestibule est voûté d'arêtes. Carrelage sur le sol de l'entrée. Toiture en tuiles creuses. Terrasse, jardins, bâtiments complémentaires faisant office de logements et de salles techniques. - Description technique : 1ère optique : 15 juillet 1837 : feu fixe blanc de premier ordre varié de 4 en 4 minutes par des éclats et précédés de courtes éclipses. Autres optiques : 26 juin 1895 : feu à 2 éclats blancs toutes les 10 secondes de focale 0, 50 m. 20 février 1906 : feu plus puissant, à 2 éclats blancs toutes les 10 secondes. Optique de focale 0, 70 m avec lentille de 4 panneaux au 1/4. (actuelle). Cuve à mercure : 1895. Combustibles. Huile végétale : 1837. Huile minérale : vers 1875. Vapeur pétrole : 1895. Automatisation : 1971. Etat actuel : Lanterne (restaurée en 2001) de Ø 3, 5 m à 16 pans + pavillon central. Bronze et cuivre. 3 niveaux de vitrage cylindrique. Optique BBT de 2x2 éclats de 4 panneaux au 1/4. Focale 0, 70 m. Renvois aériens. Cuve à mercure BBT à 4 colonnes. Lampe halo 1000w. Feu blanc à 2 éclats groupés en 10sec. Portée 29 milles. Le phare de Porquerolles est le siège de la station de télécontrôle et de différentes aides radioélectriques : mesure de la houle. Télécontrôle. Radiophare : arrêté en 1998. Oméga différentiel : arrêté en 1997. Toran : arrêté en 2000. Moyenne et haute fréquence : - DGPS

Technique du décor des immeubles par nature

sculpture

Représentation

être humain : en buste

Etat de conservation

bon état

Protection

Intérêt de l'oeuvre

à signaler

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de l'Etat

Références documentaires

Date d'enquête

1999 ; 2001

Crédits

© Inventaire général, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, © Ministère de l'équipement, Bureau des phares et balises

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Négrel Geneviève, Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

inventaire topographique, inventaire des phares

Dossier

dossier individuel

Visite guidé

VISMER-PHARES-PACA ; VISMER-PHARES-FORME-CARRE ; VISMER-PHARES-LOCA-ILE ; VISMER-PHARES-PROT-REMA