Phare du Grand-Ribaud (Etablissement de signalisation maritime n°1459/000)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare du Grand-Ribaud (Etablissement de signalisation maritime n°1459/000)

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Var (83) ; Hyères

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Subdivision de Toulon

Lieu-dit

Gien (au Sud de la presqu'île de)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle ; 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1851 ; 1950

Description historique

- 01 avril 1851 : Allumage sur une tourelle carrée et corps de logis de 12 m de hauteur Phare détruit par les troupes allemandes en 1944 et reconstruit entre 1950 et 1953 selon les plans du cabinet marseillais Meyer-Heine et Hardy. -1953 : allumage sur une tour tronconique et corps de logis de 16 m de hauteur. - 28 mars 1971 : mise en service d'un aérogénérateur et automatisation.

Description

Matériaux de la couverture

Tuile

Commentaire descriptif de l'édifice

- Description architecturale : 1er phare : Hauteur au dessus de la mer : 34 m. Taille générale : 13, 60 m. Hauteur de la focale : 12 m. Description : tourelle carrée en maçonnerie de pierres apparentes centrée au pignon d'un corps de logis de section carrée de un niveau avec chaînes d'angle en pierres apparentes. Corniches moulurées portant une rambarde métallique. Terrasse bordée d'un mur de clôture blanchi. Terrain. 2e phare : Hauteur au-dessus de la mer : 37, 05 m. Taille générale : 16, 05 m. Hauteur de la focale : 14 m. - Description technique : 1ère optique : 01 avril 1851 : feu fixe blanc de 4ème ordre. focale de 0, 1875 m. Autres optiques : 16 décembre 1911 : feu à occultation toutes les 4 secondes, focale 0, 30 m. 1953 : feu à 4 éclats blancs toutes les 15 secondes. Optique de focale 0, 50 m à 4 panneaux au 1/4. Cuve à mercure : 1911. Combustibles : Huile végétale : 1851. Huile minérale : vers 1875. Vapeur pétrole : 1911. Electrification : 1971. Automatisation : 1971. - Etat actuel : Tour tronconique (hauteur : 16 m) en maçonnerie lisse encadrée par deux bâtiments rectangulaires formant un L. Toiture en tuile rouge. Phare d'île inhabitée. A côté site de l'ancien phare et fortin. Lanterne standard Sautter-Harlé en métal Ø 2 m60 de 1953. Optique Sautter-Harlé focale 0, 50 m d'horizon sans coupole montée sur support fixe Sautter-Harlé en métal. Changeur de lampe halo 90w. Feu blanc à 4 éclats 15 sec. Portée 10 milles.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis ; Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire des phares

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

VISMER-PHARES-PACA ; VISMER-PHARES-MEYER ; VISMER-PHARES-HARDY ; VISMER-PHARES-EMARIC ; VISMER-PHARES-FORME-ROND ; VISMER-PHARES-LOCA-ILE