Église paroissiale Saint-Pierre

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pierre

Titre courant

Église paroissiale Saint-Pierre

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Senouillac ; avenue des Vignes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Gaillac

Adresse de l'édifice

Avenue des vignes

Références cadastrales

1828 B 03 913, 2011 B 01 11

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1871

Commentaires concernant la datation

Datation par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

L’église de Senouillac fut donnée avec tous ses droits en 1182 par Guillaume de Pierre, évêque d’Albi, à Hugues de Candastre, commandeur de l’hôpital Saint-Pierre et Saint-André de Gaillac. Elle resta jusqu’à la Révolution sous la dépendance de la commanderie, à titre d’annexe de l’église Saint-Pierre. Le compoix de 1672 évoque l'église Notre-Dame de Saint-Pierre de Senouillac et précise qu'elle comporte quatre chapelles et un clocher avec deux "guabious" (?) L'édifice actuel est le fruit de la reconstruction de l'église au 19e siècle sur un nouvel emplacement et selon un style néogothique. L'église représentée sur le cadastre de 1828 (à l'emplacement actuel de la place du Vieux-Pressoir) est en effet jugée "en mauvais état et se trouvant beaucoup trop petite pour contenir la population de la paroisse". Le nouvel emplacement, derrière l'ancien presbytère, est donné par un paroissien. Le cahier des charges, daté de 1867 et signé par Rivet, architecte, précise que l'adjudicataire s'engage à prendre pour la somme de 4000 francs les matériaux de l'ancienne église et à opérer cette démolition à ses frais. Le moellon sera pris dans les carrières aux environs de Senouillac et le sable dans le Tarn. La chaux proviendra des fours de Marrsac et sera de qualité hydraulique. La brique proviendra des briqueteries de Marssac ou de Gaillac et sera de premier choix. Pour la corniche et la flèche du clocher, elle devra être fabriquée avec de la marne blanche. Les tuiles canal proviendront des mêmes briqueteries que la brique mais devront être fabriquées en marne. Enfin, la pierre de taille pour les marches et les appuis proviendra des carrières de Salles. L'entrepreneur en charge des travaux est Durand ; le procès-verbal de réception des travaux est daté du 23 janvier 1871.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, brique

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, flèche en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église n'est pas rigoureusement orientée : son chevet est en effet en direction du sud-est. L'édifice suit un plan en croix latine avec une nef unique comptant trois travées. Deux sacristies sont placées de part et d'autre du chevet. Les travées sont soulignées à l'extérieur par des contreforts ; elles sont chacune percée d'une fenêtre haute. Les ouvertures ont des encadrements chanfreinés en brique et ont des profils en arc brisé. Celles du chevet sont divisées en deux lancettes trilobés par une colonne centrale surmontée d'un quadrilobe. Le clocher porche ferme l'édifice à l'ouest ; il est couronné par une corniche denticulée. Une génoise à deux rangs couronnent les murs gouttereaux.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

La Taille Alice de, Chabbert Roland

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/2
église paroissiale Saint-Pierre
église paroissiale Saint-Pierre
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image