Groupe scolaire : écoles communales de filles et de garçons

Désignation

Dénomination de l'édifice

École

Genre du destinataire

De garçons ; de filles

Appelation d'usage

École communale

Destination actuelle de l'édifice

Mairie ; école

Titre courant

Groupe scolaire : écoles communales de filles et de garçons

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Somme (80) ; Morchain ; 2 rue de Pertain ; 1 rue d'Enfer

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Somme

Canton

Nesle

Adresse de l'édifice

Pertain (rue de) 2 ; Enfer (rue d') 1

Références cadastrales

1987 A 19

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1922

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Hunot A. (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Description historique

Avant leur destruction lors de la guerre de 1914-1918, les locaux de la mairie-école de Morchain sont situés à l'angle de la rue de la Place (actuelle rue de Pertain) et de la rue d'Enfer et comprennent : 1 bâtiment sur rue à 1 étage (logement et classe au rez-de-chaussée, salle de mairie et logement au 1er étage) ; bâtiment en bordure de la rue de la Place, attenant au précédant (cuisine et grange) ; dans la cour, hangar à usage de préau, W-C, murs de clôture. La construction, soignée, est en brique, chaînes d'angle et encadrement de baies en harpes, avec enclavage de clés, sommiers et appuis de pierre. Tout cet ensemble est détruit pendant la guerre. L'expertise pour l'estimation des dommages de guerre est conduite par Henry Neys, architecte (Amiens) (10 avril 1922) puis par les architectes de la commune A. Hunot et F. Chorein (Amiens et Nesle). Le projet de reconstruction, sur le même terrain, par A. Hunot (dessins 1er mars 1922, devis 5 mai 1922) , regroupe, dans un groupe scolaire unique, les écoles de filles et de garçons, ce qui libère le terrain de la rue d'Enfer pour la construction de la seule Mairie. La Commune, désireuse d'aller vite commence la reconstruction sur un projet non approuvé et se passe d'adjudication, ce qui soulève un problème administratif. Le maire déclare : "j'ai cherché à gagner un an" (lettre du 10 octobre 1922). Les travaux, par les entreprises Charpentier, Gouy et Vincent, commencent début septembre 1922. La réception définitive des travaux a lieu les 21 mars et 25 juin 1924. Le projet, bien que se passant de la pierre, garde le caractère soigné de l'édifice antérieur qui possédait des linteaux cintrés en pierre. Le campanile dont la Commission Cantonale demande la suppression est maintenu et placé sur l'angle de la rue de Pertain et de la rue d'Enfer, l'horloge à sonnerie étant réclamée par la population, en attente de la reconstruction de l'église. Le lanterneau sert à aérer les classes. La dépense restant modérée, une somme restante peut être affectée au projet, mené parallèlement, de reconstruction de la Mairie.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique ; béton armé ; fer

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan symétrique en L

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; toit en pavillon

Commentaire descriptif de l'édifice

Linteaux des grandes baies des classes en fer ; appareil décoratif de brique. Toit de plan carré à toit en pavillon élevé au-dessus de l'entrée sur le pan coupé. Lanterneau-campanile dont les toits superposés ont des coyaux en débord portés par des consoles doubles en bois. Auvent d'entrée à 2 pans. Inscription en pierre "Ecole Communale" sur l'entrée.

Commentaires d'usage régional

Campanile,horloge

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bailly Gilles-Henri ; Caulliez Stéphanie ; Laurent Philippe

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (reconstruction de la Haute-Somme)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens