Ferme de Canisy, dite aussi ferme Van Heeswyck

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Appelation d'usage

Ferme de Canisy ; Ferme Van Heeswyck

Titre courant

Ferme de Canisy, dite aussi ferme Van Heeswyck

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Somme (80) ; Hombleux ; 50 rue du Château

Précision sur la localisation

Anciennement commune de : Canisy

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Somme

Canton

Nesle

Adresse de l'édifice

Château (rue du) 50

Références cadastrales

2002 B 697, 696, 701, 258

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle, 17e siècle, 1ère moitié 20e siècle

Description historique

Les vestiges les plus anciens encore en place, notamment les portails et les tourelles des 16e et 17e siècles, témoignent de l'importance de cette exploitation agricole fortifiée. M et Mme Emile Lanne, propriétaires de la ferme réédifient certains de ses bâtiments après leur incendie le 11 mai 1880 (dates échelonnées de 1887 à 1906). On compte dans cette ferme plusieurs maisons d'habitation, des maisons ouvrières, granges, bergerie, 3 étables, hangar, 2 halles à blé, poulailler, bains sur la rivière, menuiserie, infirmerie et forge. Au début du 20e siècle, Emile Lanne, après avoir été agriculteur dans cette ferme, devient par la suite directeur du Centre de rééducation médicale de mutilés de la guerre à la Ferme de Champagne à Juvisy. Il fait établir par l'architecte Raymond Henri Lescure (Nesle) l'estimation des dommages de guerre (14 octobre 1922) de ses différents biens détruits lors du conflit, bâtiments de la ferme, terres et bois (132 hectares) dont il est propriétaire. Les terres de M. Lanne sont traversées par des travaux de défense (tranchées). Le logis à droite est notamment complètement détruit, les caves même n'existent plus. Un hangar est dynamité. Emile Lanne vend ce qui subsiste de ses biens ainsi que les indemnités de dommages de guerre qui s'y rapportent le 14 mars 1923 à la Société Industrielle et Agricole de la Somme (S.I.A.S.) , important groupement agricole et sucrier. Les bâtiments auraient connu des reconstructions ou des agrandissements vers 1948 - 1949.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, béton armé

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit en pavillon, toit à longs pans, toit conique, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

Le logis ancien à tourelle présente des maçonneries de pierre de taille (base des tours et portail).

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Description de l'iconographie

Portail sculpté en bas-relief

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

Ancienne ferme fortifiée qui conserve un portail encadré de tourelles et des fossés. Disposition des bâtiments au pourtour de la cour : le logis reconstruit est aggloméré au noyau ancien et fortifié de la ferme.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bailly Gilles-Henri, Caulliez Stéphanie, Laurent Philippe

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (reconstruction de la Haute-Somme)

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens