Eglise paroissiale de la Nativité de la Vierge

Désignation

Dénomination

église paroissiale

Vocable

de la Nativité de la Vierge

Titre courant

Eglise paroissiale de la Nativité de la Vierge

Localisation

Localisation

Picardie 80 Coisy

Aire d'étude

Villers-Bocage

Adresse

Manon-Lescaut (rue)

Référence cadastrale

1991 AA 85

Milieu d'implantation

en village

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 19e siècle

Datation en années

1853

Justification de la datation

datation par source

Justification de l'attribution

attribution par source

Commentaire historique

En 1853 commença la reconstruction de l'église paroissiale de Coisy, sous la direction de l'architecte amiénois Victor Deleforterie. Les matériaux de l'ancienne église furent remployés comme fondations pour la nouvelle. Le décor sculpté fut réalisé par Firmin. En décembre 1854 le gros oeuvre était achevé, pour un coût de 33 500 francs environ. L'église de Coisy devint ainsi la première église néo-gothique du canton de Villers-Bocage. Par la suite, le cabinet Deleforterie intervint dans plusieurs autres paroisses du canton. En 1876 la flèche du clocher, renversée par un ouragan, fut reconstruite par l'entrepreneur Henri Sauvé sur les plans de Deleforterie père et fils. La toiture de la nef et du choeur est récente, l'église ayant ainsi perdu la dentelle et les épis de faîtage en zinc exécutés par Merlin en 1854.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

brique

Matériau de la couverture

ardoise

Parti de plan

plan allongé

Vaisseau et étage

3 vaisseaux

Type et nature du couvrement

fausse voûte d'ogives

Parti d’élévation extérieure

élévation ordonnancée

Type de la couverture

flèche polygonale, toit à longs pans, pignon découvert, croupe polygonale

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier dans-oeuvre : escalier en équerre, en charpente

Commentaire description

L'église de Coisy est un édifice néo-gothique en briques sur soubassement de grès, couvert en ardoises. Elle mesure environ 34 mètres de long sur 13 de large, pour une hauteur de 12 mètres (le clocher s'élève à 23 mètres).

Technique du décor des immeubles par nature

peinture, sculpture, vitrail, vitrail (étudié dans la base Palissy)

Représentation

rosace ; feuillage ; lys ; symbole marial ; ornement à forme végétale

Précision sur la représentation

L'église possède un décor sculpté : les chapiteaux et les clés de voûte sont feuillagés, des rosaces aveugles sont sculptées au-dessus des grande arcades. Le choeur porte un décor peint représentant des lys et le monogramme marial. Les verrières sont géométriques (sauf dans le choeur) , les roses comportent des ornements végétaux.

Protection

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM80000127, IM80000125, IM80000123, IM80000128, IM80000124, IM80000126, IM80000514

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

1997

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Förstel Judith, Platerier Sandrine

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Visite guidé

AOI ; architecture religieuse

Dossier adresse

Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57