Usine de chaux Mazelpeu et Rabouant, puis Brousse

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de chaux

Appelation d'usage

Mazelpeu et Rabouant, puis Brousse

Titre courant

Usine de chaux Mazelpeu et Rabouant, puis Brousse

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; Glénay ; 18 rue de l'Ecole

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Saint-Varent

Adresse de l'édifice

Ecole (rue de l') 18

Références cadastrales

2002 A3 804, 854, 855

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Four industriel, logement patronal, écurie

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1882

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette usine est créée par Jean Mazelpeu et Auguste Rabouant qu'une décision préfectorale du 17 juin 1882 autorise à installer un four à chaux chauffé au charbon anthracite. Le logement patronal est sans doute édifié au même moment. L'établissement est racheté par Jean Brousse, originaire du Limousin, après 1900. Le logement patronal est agrandi par un deuxième corps de bâtiment dont la souche de cheminée porte la lettre B en ferronnerie. La cessation d'activité date des années 1930.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Schiste, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Le four forme un massif quadrangulaire aux murs talutés et renforcés par des contreforts sur deux côtés ; des pentes et une rampe d'accès sont ménagées sur les autres côtés. La gueule du four est couverte d'un arc en plein cintre. La porte de défournement est également en plein cintre. Le logement patronal en moellon enduit possède un étage de soubassement et un rez-de-chaussée surélevé. La toiture d'ardoise est composée de deux parties à croupes. L'écurie qui s'adosse au massif du four est en moellon avec toit en tuile creuse.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Four industriel

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07