Prieuré de bénédictins Saint-Maixent

Désignation

Dénomination

prieuré

Destinataire

de bénédictins

Vocable

Saint-Maixent

Titre courant

Prieuré de bénédictins Saint-Maixent

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Celles-sur-Belle

Aire d'étude

Celles-sur-Belle

Lieu-dit

Verrines-sous-Celles

Référence cadastrale

1821 D 41, 1981 344 AN 71

Milieu d'implantation

en écart

Historique

Datation des campagnes principales de construction

Haut Moyen Age

Justification de la datation

daté par source

Justification de l'attribution

attribution par source

Commentaire historique

Un acte de 1078 mentionne qu'une église et des terrains sont donnés aux moines de l'abbaye de Saint-Maixent. L'origine du monument est inconnue. Un incendie de 1569 aurait dévasté le transept, l'abside et l'absidiole nord ; un procès-verbal de la même année signale que l'église est entièrement voûtée et néanmoins mal couverte. En 1666 un état des lieux prouve que la charpente et la couverture ont été refaites. En 1728 des travaux urgents de restauration sont signalés dans un procès-verbal de visite. Un marché est passé en 1734 entre Pierre Bellat, architecte, et le maître-couvreur Elie Miot et les maîtres-charpentiers Raboteau et Antoine Gaillard. En 1768 et en 1785 ont été établis deux procès-verbaux de visites de la maison priorale et de ses dépendances. Devenue commendataire, l'église est vendue comme bien national à la Révolution. En 1797 elle est acquise par Jean Beauchamp. Elle est classée monument historique en 1840. Le plan de l'architecte niortais Segretain de 1842 montre que la nef a été détruite, sauf la travée près du transept. L'église est achetée par Charles Pontonnier de la Girardière qui, en 1846, la donne au conseil de fabrique de l'église de Verrines. En 1998, l'association diocésaine de Poitiers vend l'église à la commune de Verrines. Du logement prioral reste un passage d'entrée qui semble dater du 16e siècle et des bâtiments du 19e siècle.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, pierre de taille, moellon, enduit

Matériau de la couverture

pierre en couverture, ardoise, tuile creuse

Parti de plan

plan en croix latine

Type et nature du couvrement

cul-de-four, voûte en berceau brisé, coupole à trompes

Type de la couverture

toit à deux pans, croupe ronde, toit en pavillon, croupe

Commentaire description

Mise à part la façade en moellon crépi, toutes les autres élévations sont en pierre de taille de moyen appareil. L'église présente un chevet semi-circulaire, un transept greffé de deux absidioles, un clocher de plan carré au-dessus de la croisée du transept, flanqué au sud d'une tourelle d'escalier circulaire, et une seule travée de la nef d'origine. L'abside est voûtée en cul-de-four, la travée droite du choeur et les bras du transept sont voûtés en berceaux brisés, la croisée du transept est couverte d'une coupole à trompes. Mis à part le clocher couvert en ardoise, les autres toitures sont en pierre plate. Le décor, à l'intérieur, s'inscrit sur les chapiteaux : dix sept chapiteaux sont à décor végétal, cinq à décor de quadrupèdes, d'oiseaux ou d'animaux fantastiques, deux sont à symboles religieux et quatre sont à décor historié. Au sud de l'église se trouve le passage d'entrée de l'ancien logis couvert d'un haut toit en ardoise.

Technique du décor des immeubles par nature

sculpture

Représentation

ornement à forme végétale ; ornement à forme animale ; symbole : vie religieuse

Précision sur la représentation

Sur les chapiteaux des retombées des voûtes et les chapiteaux du couvrement des baies.

Protection

Date protection

1840 : classé MH

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM79003356, IM79003364, IM79002817, IM79002820, IM79002819, IM79003363, IM79003359, IM79003361, IM79003362, IM79003360, IM79003357, IM79003358, IM79002818

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

2002

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Debelle Jacqueline, Liège Aurélie

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel