Eglise paroissiale Saint-Paul ; temple de protestants ; musée du protestantisme poitevin

Désignation

Dénomination

église paroissiale, temple, musée

Destinataire

de catholiques, de protestants

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Paul ; temple de protestants ; musée du protestantisme poitevin

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Beaussais

Aire d'étude

Celles-sur-Belle

Référence cadastrale

1817 B, 1946 Bu 301

Milieu d'implantation

en village

Historique

Datation des campagnes principales de construction

12e siècle, milieu 19e siècle, 1er quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Datation en années

1686

Justification de la datation

daté par source, porte la date, daté par travaux historiques

Justification de l'attribution

attribution par source

Commentaire historique

L'église est mentionnée pour la première fois au 14e siècle dans le plus ancien pouillé du diocèse de Poitiers mais le grand appareil de l'abside et du choeur autorise à penser que l'édifice, pour ses parties les plus anciennes, remonte au 12e siècle. En 1599 et 1601, deux actes d'assemblée paroissiale mentionnent le rassemblement de fonds nécessaires à l'acquisition de cloches (probablement disparues dans la tourmente des guerres de religion). Nous ne savons pas si la date 1686, gravée sur une pierre, actuellement remployée au-dessus de la première baie de gauche de la nef, correspond à des travaux commandés par M. Vallée, curé de la paroisse. Dès la seconde moitié du 18e siècle, les paroissiens réclament diverses réparations (murs, charpentes, percement de baies et la reconstruction du clocher en très mauvais état). A la Révolution, l'édifice, devenu propriété de la commune, est cédé aux protestants pour leur servir de temple (an XI, 1803) , mesure que le conseil presbytéral s'efforce de faire confirmer, en 1833. A partir de 1838 plusieurs campagnes de réfection, travaux d'entretien (problème récurrent d'insalubrité) , aménagements divers, se succèdent. En 1843 six ouvertures sont percées dans la nef, le clocher dérasé et le temple doté de son mobilier. En 1873, la façade est remaniée ; un oculus, détail caractéristique des temples protestants, est percé sur l'élévation ouest. L'étude de Deverin en 1907, le classement aux Monuments historiques en 1911 du choeur et l'abside entraînent de nouveaux travaux aux frais de la commune. Une dernière campagne de restauration complète du choeur et de l'abside a eu lieu de 1983 à 1995. Aujourd'hui, le temple sert encore occasionnellement au culte et la nef - momentanément - de musée du protestantisme poitevin.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, pierre de taille, grand appareil

Matériau de la couverture

tuile creuse

Parti de plan

plan allongé

Vaisseau et étage

1 vaisseau

Type et nature du couvrement

cul-de-four

Type de la couverture

toit à longs pans, croupe ronde

Commentaire description

L'abside est couverte d'une croupe ronde.

Technique du décor des immeubles par nature

sculpture, sculpture

Protection

Date protection

1911/07/08 : classé MH partiellement

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM79003448, IM79003454

Observations

La partie non classée du temple (nef) , aménagée en salle socio-culturelle a abrité jusqu'en 2000 l'exposition du musée du protestantisme poitevin.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

2000

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Liège Aurélie, Pon Charlotte, Storelli Xavier

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel