Maison dite chalet le Vuargne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Chalet le Vuargne

Titre courant

Maison dite chalet le Vuargne

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Savoie (74) ; Morzine ; chemin des Ardoisières

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Avoriaz

Canton

Biot (Le)

Lieu-dit

Dromonts (les)

Adresse de l'édifice

Ardoisières (chemin des)

Références cadastrales

2006 O1 104

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom de l'édifice

Secteur urbain concerté : quartier les Dromonts

Références de l'édifice de conservation

IA74000873

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1971

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Vuarnet Jean (commanditaire)

Description historique

L'emplacement du chalet le Vuargne est un lieu majeur de la station, placé à l'extrémité sud-est du plateau, belvédère ouvert sur les Hauts-Forts et le lac d'Avoriaz. Des esquisses successives ont été envisagées sur ce site pour des ensembles collectifs dessinés sous la forme d'immeubles ruches. Après l'achèvement de la résidence des Mélèzes, la butte et le rebord de la corniche des Dromonts sont réservés pour des constructions de dimensions plus modestes. À l'est, le lot n°1 (surface 1302 m2) est affecté pour un chalet individuel. C'est le lot que retient Jean Vuarnet, d'où il peut profiter d'un panorama sur tout le domaine skiable des Hauts-Forts. Le Collectif Architecture fait le choix d'implanter là, un chalet champignon qui correspond à l'un des chalets types que l'équipe vient de mettre au point. En adossant le chalet à la butte, chaque niveau s'ouvre de plain-pied avec le sol. L'entrée du chalet est modifiée et la terrasse agrandie en 1978.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton armé, essentage de planches, bossage

Matériaux de la couverture

Bois en couverture, bardeau

Description de l'élévation intérieure

2 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à un pan, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le chalet est composé de trois volumes adossés et accolés les uns contre les autres, constituant une silhouette en pyramide. Le plan est en deux parties, décalées chacune entre elles d'un demi-niveau et distribuées par un escalier à double volée droite disposé au centre du chalet. A l'ouest, le volume principal est dessiné sur un plan en quart-de-cercle et se prolonge au sud par une terrasse appuyée sur le terrain, ouverte en belvédère sur le domaine skiable et les Hauts-Forts. Au nord-est et au sud-est, les deux volumes secondaires sur plans rectangulaires sont adossés à la partie principale. A chaque niveau, les plans sont différents selon les volumes de chaque partie. La partie circulaire abrite sous toiture le séjour avec une chambre en mezzanine, prolongée par la salle à manger placée au sud. En dessous, l'escalier d'accès protégé et ouvert, s'enroule autour de l'entrée, sur laquelle ouvrent trois chambres et les sanitaires. Au rez-de-chaussée, une salle de jeux forme le socle de la partie circulaire et se prolonge par une chambre aménagée en contrebas dans la partie est. La construction est mixte. Le socle est construit en maçonnerie de béton armé. Les deux niveaux supérieurs sont en charpente et en ossature bois, recouverts de bardages en planches de bois posées verticalement. Pour la partie circulaire, la charpente est composée de quatre demi-fermes couvertes par une toiture à quatre versants assemblés par des arêtiers. Au nord-ouest, la dépassée de toiture est traitée en caisson fermé et vitré, incliné à 60°, orientant l'aménagement et l'éclairage du séjour pour une banquette circulaire. Les autres parties de la charpente sont couvertes par des toitures à un pan, adossées au volume principal. Des travaux de modification de l'entrée ont conduit à fermer l'escalier et à construire un porche hors-oeuvre couvert en appentis.

Commentaires d'usage régional

Chalet champignon polygonal, chalet individuel

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lyon-Caen Jean-François, Salomon-Pelen Catherine

Cadre de l'étude

Recensement du patrimoine des stations de sports d'hiver

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

1/3
Maison dite chalet le Vuargne
Maison dite chalet le Vuargne
© Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes ; © Ecole d'architecture de Grenoble
Voir la notice image