Fontaine de Saint-Paul, puis fontaine de la source d'alun

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fontaine

Appelation d'usage

Fontaine de Saint-Paul ; Source d'alun

Titre courant

Fontaine de Saint-Paul, puis fontaine de la source d'alun

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Savoie (73) ; Aix-les-Bains ; rue George Ier

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Aix-les-Bains

Adresse de l'édifice

George Ier (rue)

Références cadastrales

1728 241 ; 1879 D ; 2004 CD 31

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Secteur urbain, Centre historique

Références de l'édifice de conservation

IA73001135

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Antiquité ; 17e siècle ; 2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1677

Commentaires concernant la datation

Datation par source

Auteur de l'édifice

Cuenot (ingénieur)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Cette source, captée dès l'époque romaine, n'avait fait l'objet, jusqu'au XVIIe siècle, que d'aménagements sommaires. En 1623, J.-B. Cabias décrivait un petit bassin abrité par un simple bâtiment carré. L'ensemble a été réaménagé en 1677-1678. Les travaux, dirigés par l'ingénieur Cuénot, furent réalisés par un maçon de la Val-Saisia, Pierre Minoya ; il construisit un édicule voûté abrité par un toit d'ardoises, sous lequel la source se déversait dans un bassin semi-circulaire bordé de deux banquettes de pierre et séparé de la rue par un parapet. Au début du XIXe siècle, ces aménagements reliés aux anciens bains des chevaux constituaient une cinquième division des thermes, connues sous le nom de thermes Berthollet. Jusqu´en 1855, on captait l´eau d´alun à la sortie des griffons, à l´arrière de l´établissement. C´est sous la direction de Pellegrini et de l´Ingénieur François que fut creusée la grande galerie de 80 mètres de long, reliant les grottes des sources à l'établissement thermal ; le volume d´eau thermale captée en fut sérieusement augmenté. Le bassin d'origine a été supprimé avant la fin du XIXe siècle, mais la fontaine a subsisté jusqu'à l'extension des thermes par Pétriaux, en 1934. Depuis les années 1990, les forages profonds effectués à Chevalley et dans le parc des thermes ont remplacé ce trajet traditionnel des sources.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre ; tuf

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre

Commentaire descriptif de l'édifice

Fontaine couverte, sous une voûte en plein cintre en tuf. L'eau se déverse dans deux petits bassins circulaires par l'intermédiaire de deux mascarons en pierre inscrits sous des niches en plein cintre.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Mascaron

État de conservation (normalisé)

Détruit

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jazé-Charvolin Marie-Reine ; Lagrange Joël ; Combre Clémentine

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88