Château de la Motte ; verrerie de la Motte ; usine de préparation de produit minéral (activités liées au canal du Centre)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château, verrerie, usine de préparation de produit minéral

Appelation d'usage

Château de la Motte

Titre courant

Château de la Motte ; verrerie de la Motte ; usine de préparation de produit minéral (activités liées au canal du Centre)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Saône-et-Loire (71) ; Saint-Bérain-sur-Dheune

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Bief 15 du versant Saône-Méditerranée ; bief 16 du versant Saône-Méditerranée ; Motte (la)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal du Centre

Partie constituante non étudiée

Verrerie, usine de préparation de produit minéral, pavillon, logement patronal, parc, maison

Nom de l'édifice

Village de Saint-Bérain-sur-Dheune

Références de l'édifice de conservation

IA71002278

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 14e siècle, 1ère moitié 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1304

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le fief est mentionné pour la première fois au début du 14e siècle. En 1371, le site se présente sous la forme d'une "motte close de fossés et une tour en icelle". Vers le milieu du 18e siècle, appartient à Henri de Rochemont. "A cette époque, le château de la Motte-sur-Dheune, au dire de Courtépée, était situé au milieu d'un parc et de jolis jardins. La grosse tour de l'ancien château existait encore, avec un vieux four. Les canalisations circulaires entouraient le château tout en actionnant un moulin." Au début du 19e siècle est installée une verrerie de vitres et bouteilles sur ce domaine. Les sources ne s'accordent ni sur les dates ni sur les propriétaires des lieux, car le domaine est vendu une première fois, puis une seconde, aux Mines de Blanzy, avant 1840. Le cadastre napoléonien de 1829 montre un ensemble de bâtiments : le château, la verrerie sont bien visibles ainsi que le pavillon du concierge. Plusieurs bâtiments formant un angle entre les deux maisons ont aujourd'hui disparu (ferme ou autres ateliers). Le château actuel est construit dans cette période encore peu claire, par l'un des trois propriétaires qui s'y succèdent en peu de temps. (E. Fyot, Trois fiefs sur la Dheune, Saint-Bérain, La Motte-sur-Dheune et la Motte-Vouchot, In : Mémoires de la Société Eduenne, T 38, 1910, p. 325-353 et Hervé Mouillebouche, L'habitat fortifié en Bourgogne ducale, Base de données sur DVDrom, 2011). Il sert alors de résidence aux directeurs des Mines. En 1854, la société des Mines de Blanzy réalise à la Motte-Saint-Bérain la première fabrication d'agglomérés française : le procédé employé était la presse hydraulique, avec un lavoir qui permettait de préparer le charbon entrant dans ce matériau. Cette fabrication sera par la suite transférée à Montceau (Cf. Frédéric Pillet ; IA71000083, usine de préparation de produit minéral dite Lavoir des Chavannes). Au début du 20e siècle, les cartes postales anciennes montrent un ensemble composé d'un logement patronal (château, 1838?), flanqué à sa gauche d'une maison de gardien (maison du concierge, 18e siècle?) et à sa droite d'un grand atelier (ancienne verrerie, 1822?), puis d'un ensemble de logements ouvriers et bureaux. Une légende précise même qu'il s'agit des bureaux de la Motte.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Rive gauche, entourée de murs, se distingue d'emblée une demeure dont le plus grand côté est parallèle au canal, dans un parc arboré. De droite à gauche, le long du canal, se présente un bâtiment de plan rectangulaire à un seul étage sur rez-de-chaussée. Ses douze travées sont rythmées par quatre portes d'entrée. La construction est soignée, comme le montrent les encadrements de fenêtres et de portes en brique et la corniche décorative qui animent les murs. Ancien siège des bureaux de la Motte, il abrite aujourd'hui des logements. Une ancienne «maison du gardien de la Mine» (Plan de cette maison, ni daté, ni signé, collection privée), en moellon à encadrements de brique, est installée le long de la route et du canal. L'ancienne verrerie est un bâtiment rectangulaire à contreforts juste derrière la maison du gardien. Il a été réaménagé dans les années 70 en restaurant. Le toit est aujourd'hui effondré sur le rez-de-chaussée. Il reste les fours en brique avec chaîne d'angle en pierre de taille, au sous-sol, transformé en boîte de nuit dans les années 1970. Le château, de plan en L, est séparé de la route par une pièce d'eau ronde. La façade le long du canal comporte neuf travées avec porte d'entrée au centre sous arc en plein-cintre. Deux étages sur soubassement (cave) sont recouverts par une toiture en ardoise. L'ornementation reste strictement architecturale avec des chaînes d'angle et des encadrements de fenêtres travaillés. La façade côté jardin est très différente : quelques marches donnent accès à une entrée en arrondi, qui dessine comme un avant-corps dans l'angle formé par le plan en L. L'aile de gauche a été agrandie de quelques travées, sans doute au début du 20e siècle. L'entrée donne dans un vestibule avec grand escalier en pierre avec rampe en fer forgé. Le sol est recouvert de carreaux de ciment. Les moulures, cimaises et portes ont été conservées. Au débouché du pont de la Motte, se dresse encore l'ancien pavillon du concierge, à deux niveaux sur rez-de-chaussée surélevé, à l'architecture étonnante. Le toit à croupe est très plat. Sur les murs, dont les angles sont arrondis, de grandes arcades dont certaines courent sur les deux niveaux de la construction, abritent ou non des baies. Leur dessin avec pilastres sur les côtés et agrafe au centre rappelle les encadrements de baies du rez-de-chaussée du château, côté jardin. Il était associé, d'après E. Fyot, à une porte monumentale dont il ne reste rien.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/4
château de la Motte ; verrerie de la Motte ; usine de préparation de produit minéral (activités liées au canal du Centre)
château de la Motte ; verrerie de la Motte ; usine de préparation de produit minéral (activités liées au canal du Centre)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image