Eglise Sainte-Catherine

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Vocable - pour les édifices cultuels

Sainte-Catherine

Titre courant

Eglise Sainte-Catherine

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Orbey ; R. D. 48

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lapoutroie

Lieu-dit

Basses Huttes (les)

Adresse de l'édifice

R. D. 48

Références cadastrales

1984 24

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1867

Auteur de l'édifice

Gerwig Charles (architecte)

Description historique

Le hameau des Basses Huttes avait déjà une petite chapelle en bois à la fin du 18e siècle ; elle fut remplacée en 1810 par une chapelle en maçonnerie grâce à l'intervention des habitants et à leur participation financière, le bâtiment se trouvant sur un terrain communal. Elle était située en contrebas de la chapelle actuelle (à l'emplacement d'un parking). Les Basses Huttes étant devenue une paroisse auxiliaire du doyenné de Lapoutroie, un nouveau bâtiment fut élevé en 1867, se composant d'une nef et d'un choeur, avec une tour-porche, le choeur étant tourné vers le nord. Trois pierres encastrées dans le mur de soutènement de l'église proviennent de l'ancienne chapelle, sans doute des linteaux de portes ; elles sont sculptées de tables moulurées avec rosaces au centre et sur les côtés et l'une d'elles porte des inscriptions : I. A. G./ M. A. O. / 1810..../ Orbey. L'église de 1867 fut bombardée en 1915 et gravement endommagée (toit de la nef et partie supérieure du clocher détruits) . En 1923, la reconstruction de l'église fut entreprise, dirigée par l'architecte Charles Gerwig. Les murs et les parties basses du clocher furent conservés, mais les niveaux supérieurs du clocher et les dispositions intérieures de la nef et du choeur furent totalement remaniés (voûte en berceau surbaissé). Les travaux furent achevés en 1925, le renouvellement du mobilier se poursuivant jusqu'en 1929. A nouveau touchée par des obus en 1944, l'église fut restaurée, avec la pose de vitraux d'après les cartons de Robert Gall et un décor peint par le même artiste au-dessus de l'arc triomphal.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille, maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

Eglise composée d'une nef et d'un choeur à un vaisseau, précédés d'un clocher-porche de plan carré. Le soubassement, les chaînes d'angle, le niveau inférieur sur sa façade principale et le supérieur du clocher sont en grès appareillé. Les murs sont en maçonnerie enduite. Le clocher comporte une porte en plein cintre surmontée d'un fronton demi-circulaire ; dans le tympan en bois, médaillon représentant la Vierge à l'Enfant. Fenêtres en arc segmentaire au 2e niveau, baies en plein cintre au niveau de la chambre des cloches. Flèche à quatre pans. De part et d'autre du clocher, sur le mur-pignon de la nef, deux niches en grès abritent les statues de saint Pierre et saint Paul. Murs latéraux percés de cinq fenêtres en plein cintre et d'une porte latérale sous la fenêtre centrale. Toit à longs pans et croupes sur le choeur, couvert d'ardoises. A l'intérieur, la nef est couverte d'un berceau surbaissé ; la 1ère travée est occupée par une tribune d'orgues sur poteaux carrés, au garde-corps plein. Le choeur s'ouvre par un arc triomphal en plein cintre ; il est couvert d'une voûte d'ogives en plâtre (?) et éclairé par des baies en plein cintre. Le rez-de-chaussée du clocher est dallé de grès et plafonné, percé d'un trou fermé par des planches, pour le passage des cloches.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture

Commentaires d'usage régional

Tour porche,baie en arc segmentaire,porte en plein-cintre,baie en plein-cintre,arc triomphal en plein-cintre,tympan,chaîne d'angle

Protection

Référence aux objets conservés

IM68010524, IM68010521, IM68010522, IM68010523, PM68001147, PM68001148, PM68001150, PM68001149

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31