Eglise paroissiale Saint-Ubain

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Urbain

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Ubain

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Orbey ; rue de l'Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lapoutroie

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l')

Références cadastrales

1984 10

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 13e siècle, 2e quart 16e siècle, 3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1542, 1548

Description historique

Une église est citée en 1049 à Orbey, dépendant du couvent de Sainte-Croix-en-Plaine au sujet d'une rente due par sa métairie. Le premier édifice dont il subsiste les niveaux inférieurs du clocher, remonte au milieu du 13e siècle : murs en pierre de taille, avec trous de levage, baies jumelées en plein cintre. C'était une tour-porche, le choeur étant orienté à l'est. La porte donnant accès au rez-de-chaussée est gravée de la date 1542 au sommet de l'arc brisé, mais elle ne correspond peut-être pas à des travaux, la forme de la porte et les moulures du chambranle pouvant remonter au 13e siècle (la dîme de l'église dépendant de Sainte-Croix-en-plaine passa à la ville de Colmar en 1536, puis rapidement à l'abbaye de Pairis). Au sommet du premier niveau, une pierre porte la date de 1548, dont on ignore la signification. En 1760, une nouvelle nef fut élevée, la précédente étant devenue trop exiguë. En 1837, un niveau fut ajouté à la tour, pour abriter les cloches, d'après un projet de l'architecte Félix Griois. En 1858, le nombre d'habitants ayant beaucoup augmenté, le curé Léon Deschamps et le maire d'Orbey, Eugène Lefébure, prirent la décision de construire un nouvel édifice, conservant la tour médiévale, mais plaçant la nef perpendiculairement à l'ancienne, le choeur tourné vers le sud. Les plans ont été donnés par Laubser, architecte départemental. La première tranche de travaux fut achevée en 1861, trois travées et la façade antérieure étant ajoutées en 1867 ; deux sacristies furent élevées après 1903. Endommagée durant la guerre de 1914-18, l'église fut restaurée (toiture, vitraux, cloches). A nouveau touchée par des obus entre 1939 et 1945, l'église fut restaurée, les travaux étant achevés en 1967.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille, maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est située sur un terre-plein dominant la rue Principale, auquel on accède par un grand escalier droit. Sur la colline à l'arrière, s'étend le cimetière. La longue nef de 10 travées est flanquée de deux bas-côtés et prolongée par un chevet à 3 pans. La façade antérieure tournée vers le nord, a un parement de grès taillé. Elle est percée de trois portails en arc brisé, aux colonnes à chapiteaux feuillagés et aux tympans ornés de mosaïques. Le 2e niveau de la travée centrale est marqué par une galerie au garde-corps ajouré et par une grande baie néo-gothique. Dans le pignon, une rose polylobée. Les façades latérales sont percées de fenêtres en arc brisé séparées par des contreforts. Toit à longs pans et trois croupes, couvert d'ardoises. Le clocher adossé au bas-côté ouest est en grès appareillé. Il comprend cinq niveaux, séparés par des cordons. La porte côté ouest (condamnée) est en arc brisé avec une moulure à volute. La face sud est percée d'une fenêtre chanfreinée. Sur cette face, la saillie de la tour d'escalier, en demi-cercle, s'élève sur les deux premiers niveaux. Jours, baies en plein cintre, baies jumelées éclairent les niveaux successifs. Le 5e niveau à pans coupés (du 19e siècle) abrite la chambre des cloches. Le clocher est couvert d'un toit à huit pans. A l'intérieur, la nef présente trois vaisseaux séparés par des grandes arcades brisées, les colonnes fasciculées portant les retombées des voûtes d'ogives. Sur les colonnes, des chapiteaux sculptés de feuillages stylisés. La 1ère travée est occupée par la tribune d'orgues au garde-corps en chêne, accessible par deux escaliers en vis, placés dans une cage en chêne ajourée. Le choeur à un vaisseau est couvert d'une voûte d'ogives dont les nervures retombent sur des culots en grès. Une chapelle latérale est située au rez-de-chaussée de la tour. Elle est couverte d'une voûte d'ogives à une grande clé annulaire, dont les ogives retombent sur des colonnes à chapiteaux cubiques (et côté sud un culot sculpté d'une volute). Vantail de la porte en planches de bois avec ferrures. L'escalier en vis à noyau donne accès au 1er étage du clocher. Le 2e niveau est atteint par une échelle, des corbeaux en grès portent le plancher. Le 3e niveau est percé de baies jumelées à colonnettes doubles, à chapiteaux cubiques sur les quatre faces.

Technique du décor des immeubles par nature

Mosaïque, peinture

Commentaires d'usage régional

Tour porche,portail,baie en plein-cintre,arc brisé,colonne,arcade,style néo-gothique,tympan,chapiteau sculpté

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM68010509, IM68010512, IM68010526, IM68010514, IM68010520, IM68010511, IM68010519, IM68010517, IM68010510, IM68010518, IM68010515, IM68010513, IM68010508, IM68010516, IM68010507, PM68001145, PM68001143, PM68001144, PM68001146

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31

1/2
Croix de procession, face ornée du Christ
Croix de procession, face ornée du Christ
© Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image