Chapelle Saint-Laurent et école

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle, école

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Laurent

Titre courant

Chapelle Saint-Laurent et école

Localisation

Localisation

Alsace ; Haut-Rhin (68) ; Lapoutroie ; 262 chemin rural des Romains

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lapoutroie

Lieu-dit

Ribeaugoutte

Adresse de l'édifice

Romains (chemin rural des) 262

Références cadastrales

1986 07

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 18e siècle, 3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1762, 1864

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La chapelle de Ribeaugoutte a été bénie par le curé de Lapoutroie en 1762 et il est vraisemblable que le bâtiment actuel date de cette époque. Les chaînes d'angle harpées, la porte en plein cintre avec impostes saillantes, les oculi à clés saillantes et les fenêtres en arc segmentaire permettent de la dater du 3e quart du 18e siècle. L'école qui a été accolée à la chapelle à une date ultérieure date probablement de l'année 1864 (d'après des travaux historiques). Elle a fonctionné jusqu'en 1962, date à laquelle elle a été transformée en habitation. La salle de classe se trouvait au rez-de-chaussée et un logement à l'étage.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré

Commentaire descriptif de l'édifice

La chapelle et l'école s'élèvent en bordure de la route, la chapelle présentant un mur antérieur sous croupe et l'école un mur-gouttereau. La chapelle est en maçonnerie avec chaînes d'angle harpées sur la façade, les angles du chevet n'ayant pas de chaînes visibles. La façade est percée d'une porte en plein cintre avec impostes et clé saillantes, surmontée de deux oculi et d'une croix encastrée. La croupe débordante du toit est soutenue par des aisseliers. Les murs latéraux sont percés d'une fenêtre en arc segmentaire, de même que les pans coupés du chevet. Toit à longs pans et croupes, couvert d'ardoises. Le campanile carré au sommet du toit est couvert d'ardoises, muni de petites baies en plein cintre et sommé d'un toit à quatre pans, couvert de métal. A l'intérieur, le sol est dallé de grès, le plafond lambrissé de bois, à solives apparentes. Dans le pan droit de l'abside, une petite niche en plein cintre (chambranle monolithe) est voûtée d'un cul-de-four. L'école présente un mur-gouttereau percé de quatre travées de fenêtres rectangulaires, la porte d'entrée se trouvant sur la travée de droite.

Commentaires d'usage régional

Campanile,baie en arc segmentaire,lambris,porte en plein-cintre,chaîne d'angle harpée,baie en plein-cintre

Protection

Référence aux objets conservés

IM68010185, IM68010186, IM68010187, IM68010188

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31