Eglise luthérienne des Chaînes

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Genre du destinataire

De luthériens

Appelation d'usage

Eglise des Chaînes

Titre courant

Eglise luthérienne des Chaînes

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Sainte-Marie-aux-Mines ; rue Saint-Louis

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Sainte-Marie-aux-Mines

Adresse de l'édifice

Saint-Louis (rue)

Références cadastrales

1983 A6, 2005 AN

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Enclos

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1844

Description historique

La première église construite sur la rive droite de la Lièpvrette, appelée "Eglise sur le pré" ou "Mattenkirche", en 1542, le fut pour accueillir les mineurs appelés dans la région par le sire de Ribeaupierre. Le culte protestant fut introduit en 1550, à la suite de la conversion de Eguenolphe de Ribeaupierre et de la présence de nombreux protestants parmi les mineurs. Cette église fut la proie d'un incendie en 1754 et fut reconstruite en 1756. Elle était située dans la partie inférieure de la ville, à l'entrée de Fertrupt ( approximativement sur l'emplacement de l'église Saint-Joseph-Travailleur). L'Eglise sur le pré fut partiellement détruite en 1864 pour la construction de la voie ferrée et totalement en 1881. En 1844, une nouvelle église protestante luthérienne fut élevée en bordure de la rue Saint-Louis d'après le projet de l'architecte Eugène Petiti de Strasbourg : les travaux exécutés par l'entrepreneur Geyelin de Mulhouse furent achevés en 1846. Elle se trouvait à l'emplacement du jardin de l'ancien presbytère et d'une aile du même édifice, datant de 1585 et détruite en 1843. Une restauration intérieure a été effectuée en 2001. L'Eglise sur le pré fut partiellement détruite en 1864 pour la construction de la voie ferrée et totalement en 1881.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille, moellon, enduit

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église en retrait sur la rue est précédée d'un enclos limité par des chaînes ayant donné son nom à l'église. Le bâtiment est construit en maçonnerie de grès, le premier niveau a un revêtement de pierres appareillées, de même que le clocher sur toute sa hauteur, le deuxième niveau est en moellons couverts d'enduit. La porte principale et les fenêtres sont en plein cintre. La nef rectangulaire est précédée d'un clocher-porche dans-oeuvre et d'un vestibule transversal, avec les escaliers d'accès à la tribune. Dans la nef, une tribune portée par des poteaux de bois longe trois murs, sur le petit côté se trouve l'orgue, des bancs de fidèles occupant les longs côtés. Les murs latéraux sont percés de deux niveaux de fenêtres en plein cintre. Le mur au fond de la nef est occupé par la chaire ; le sommet du mur est percé de trois baies jumelées en plein cintre. Le plafond du vaisseau central est orné de caissons. Contre le mur postérieur, la sacristie et la chaufferie.

Commentaires d'usage régional

Clocher porche,baie en plein-cintre

Protection

Référence aux objets conservés

IM68010374, IM68010367, IM68010373, IM68010376, IM68010372, IM68010369, IM68010368, IM68010370, IM68010375, IM68010371, PM68001163, PM68001162, PM68001578, PM68001579

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe, Raimbault Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31