Chapelle Saint-Antoine

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Antoine

Titre courant

Chapelle Saint-Antoine

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Sainte-Croix-aux-Mines ; chemin du Petit-Rombach

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Sainte-Marie-aux-Mines

Lieu-dit

Petit Rombach

Adresse de l'édifice

Petit-Rombach (chemin du)

Références cadastrales

1986 09

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La chapelle aurait existé dès le 13e siècle (d'après Franz-Xaver Kraus) et aurait été reconstruite au 16e siècle, mais l'édifice actuel date du 18e siècle. La nef a été prolongée d'une travée vers l'ouest, sans doute au 19e siècle, mais a conservé la porte d'entrée d'origine. Une sacristie, englobant l'abside, a été élevée après 1918. Dernière restauration en 1987. La chapelle, vendue à un particulier en 1800, a été rendue au culte en 1812.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

Chapelle comportant une nef et un choeur plus étroit et légèrement plus bas. La nef est coiffée d'un campanile carré, couvert d'ardoises. Le mur-pignon antérieur est percé d'une porte au chambranle à refends, au linteau sculpté d'une fausse clé et de deux fleurs. Au-dessus, un fronton cintré dont le tympan est orné d'une petite niche à coquille. Le pignon est couvert d'ardoises. Les élévations latérales sont percées de baies en plein cintre chanfreinées. Sur le mur sud, un cadran solaire est peint. A l'intérieur, sol dallé de grès, arc triomphal en plein cintre, avec impostes saillantes moulurées. Plafond de la nef à solives apparentes. Le choeur est percé d'une fenêtre sur les murs latéraux, d'une porte vers la sacristie sur le pan coupé gauche. Le pan axial est percé d'un oculus, visible depuis la sacristie (percé dans le fronton du retable de l'autel). La même charpente recouvre le choeur et la sacristie.

Commentaires d'usage régional

Campanile,baie en plein-cintre,arc triomphal en plein-cintre,linteau sculpté,tympan

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM68010294, IM68010288, IM68010299, IM68010293, IM68010295, IM68010296, IM68010289, IM68010292, IM68010291, IM68010298, IM68010290, IM68010297

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe, Raimbault Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31