Couvent de bénédictines de l'adoration perpétuelle du Saint-Sacrement

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent

Genre du destinataire

De bénédictines de l'adoration perpétuelle du Saint-Sacrement

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Joseph

Destination actuelle de l'édifice

Maison de retraite ; édifice d'assistance ou de protection sociale ; logement

Titre courant

Couvent de bénédictines de l'adoration perpétuelle du Saint-Sacrement

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Bellemagny ; 21 rue du Couvent

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Dannemarie

Adresse de l'édifice

Couvent (rue du) 21

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Orphelinat

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1851, 1866, 1899

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le couvent est la maison-mère de la Congrégation des soeurs de l'Adoration Perpétuelle du Saint-Sacrement. Le couvent et la congrégation furent fondés le 19.03.1851 par le curé de Saint-Cosme Josef Aloyse Faller (né à Barr en 1816 - mort à St-Cosme en 1894). Les soeurs suivaient des règles semblables à celles des bénédictines de Rosheim et d'Ottmarsheim sans pour autant appartenir à cet ordre ; elles sont actuellement considérées comme étant des bénédictines. La congrégation de l'Adoration perpétuelle fut fondée en 1653 par Mère Mechthilde, Catherine de Bar (1614-1698) avec l'appui de la reine de France Anne d'Autriche. Saint-Joseph est le patron de la congrégation. Le couvent se compose actuellement de plusieurs bâtiments qui ont fait l'objet de modifications successives. Le premier bâtiment du couvent fut l'ancienne ferme Guittard (A1) , achetée par le curé Faller le 19 mars 1859 et dont la partie en pan de bois date probablement de la 2e moitié du 18e siècle. Modifiée pour y installer les logements des soeurs, elle fut dotée d'une extension plus tardive (A2) et sert actuellement de maison de retraite. La première chapelle construite en 1854 fut remplacée par la grande chapelle ou église conventuelle (D1-D2) actuelle, construite entre 1863 et 1866. Les premiers bâtiments conventuels (C) furent construits et accolés à l'angle nord-ouest du chevet de l'église. Contre l'angle sud-est de la façade d'entrée de l'église, fut installée l'aumônerie (E) (logement du prêtre) , agrandie plus tard par un pavillon d'angle (F) en retour, ayant servi de presbytère (l'ensemble sert actuellement de salle de musée, salle paroissiale et logements locatifs). D'autres bâtiments en liaison avec les premiers édifices conventuels ont vraisemblablement servi de pensionnat (maison d'éducation) ou d'orphelinat. Ceux-ci furent détruits (au moins partiellement) et remplacés par les nouveaux bâtiments conventuels (B) , édifiés en 1899 et reliant désormais l'ancienne ferme Guittard (A1) aux premiers bâtiments conventuels (C). Dès 1893, par manque de place et pour faire face à l'arrivée de nouveaux orphelins, une annexe fut installée au presbytère de Saint-Cosme, en attendant la construction de nouveaux bâtiments, achevés vers 1900. Le nouvel orphelinat, indépendant des anciens bâtiments conventuels, fut détruit par un incendie en 1919 (on en connaît l'aspect grâce à une carte postale ancienne) , puis reconstruit peu de temps après. Ce bâtiment, situé de l'autre côté de la cour du couvent sert actuellement de foyer-institution pour des enfants handicapés mentaux (H). Une dépendance séparée à l'ouest, a été aménagée en 2000 en petit musée du couvent (G). La ferme (I) permettait de subvenir aux nécessités alimentaires des occupants du couvent. A l'arrière du couvent, au nord, est installé le cimetière des religieuses autour d'une petite chapelle de cimetière (J). Dans le cimetière reposent notamment le curé Faller, ainsi que sa mère.

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM68011659, IM68011661, IM68011662, IM68011660, IM68011663

Intérêt de l'édifice

À signaler

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fritsch Florent, Jordan Benoît

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31