Eglise paroissiale Saint-Martin, puis temple luthérien

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale, temple

Genre du destinataire

De luthériens

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Martin

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Martin, puis temple luthérien

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Jebsheim ; Grand Rue

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Andolsheim

Adresse de l'édifice

Grand Rue ()

Références cadastrales

1986 09

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, limite 15e siècle 16e siècle, 4e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1779

Description historique

L'église paroissiale Saint-Martin de Jebsheim est attestée pour la première fois en 891, date à laquelle elle fut offerte par le roi Arnulf au chapitre de la cathédrale de Spire. Dans l'état actuel des connaissances, il est impossible de savoir si les parties les plus anciennes subsistantes datent du 9e siècle ou du 11e siècle. Au courant du 2e quart du 12e siècle, le rez-de-chaussée de la tour reçoit une voûte d'ogives. La nef (primitivement composée de trois vaisseaux) est modifiée afin d'avoir une nef unique, au même moment (?) la façade pignon est reconstruite. Le clocher (détruit) fut élevé durant la même période mais peut être au cours d'une époque de construction différente (la pierre n'étant pas la même). Un choeur, plus vaste, fut élevé vers 1500 afin de remplacer l'abside d'origine. En 1533 la réforme a été introduite par les frères Wolfgang et Jacques de Berckheim. L'église semble avoir été pillée lors des conflits de 1670-1680. Une importante campagne de restauration fut menée en 1684. Les murs-gouttereaux de la nef ont été reconstruits en 1779 sous la direction du pasteur Erichson (1725-1794) par le maître-maçon colmarien Martin Hamburger afin de réaliser une vaste salle au décor stuqué. En 1845, l'ancienne chapelle nord fut transformée en chapelle funéraire afin d'abriter les dépouilles et les monuments sépulcraux des membres de la famille de Berckheim, provenant des deux églises de Jebsheim et en 1931 de leur chapelle de Krautergersheim. D'après des travaux historiques, l'église fut plusieurs fois restaurée, vers 1856-1857 sous la direction de l'architecte F. L. Laubser (une nouvelle porte de style néo-romane en remplacement d'une porte baroque fut réalisée et le pignon ouest transformée) et la dernière fois en 1892. Deux incendies successifs détruisirent l'église et fragilisèrent fortement l'édifice durant les combats qui se déroulèrent à Jebsheim en juin 1940. Puis une dernière fois lors des combats de la Libération en janvier 1945. L'église fut partiellement reconstruite entre 1954 et 1957 par l'architecte en chef de la Reconstruction C. G. Stoskopf et son assistant P. J. Haas. Ils durent remplacer le clocher, qui était trop ébranlé pour supporter une simple restauration. Le mur pignon ouest fut entièrement remonté et les sculptures restaurées ou refaites à l'identique, une nouvelle charpente. Elle fut inaugurée le 1er décembre 1957. Elle a été inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques le 19 février 1996, pour toutes les parties antérieures au 20e siècle, ainsi que les verrières et les vestiges des baies de la tour.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit

Commentaire descriptif de l'édifice

Dans son état actuel, l'édifice est composé d'une nef unique plafonnée, d'une tour de croisée, d'un choeur. Le choeur comprend une travée droite et une abside à cinq pans.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy), peinture (étudiée dans la base Palissy), vitrail (étudié dans la base Palissy)

Commentaires d'usage régional

Chevet à pans coupés,chevet semi-circulaire,tour de croisée,porte en plein-cintre

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1996/02/19 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Ensemble des parties anciennes antérieures au 20e siècle, y compris les vitraux du 16e siècle de la sacristie nord, les inscriptions peintes et les vestiges archéologiques conservés autour de l'édifice.

Référence aux objets conservés

IM68008419, IM68008429, IM68008418, IM68008423, IM68008427, IM68008430, IM68008431, IM68008432, IM68008417, IM68008420, IM68008428, IM68008421, IM68008424, IM68008426, IM68008422, IM68008425, IM68008433

Intérêt de l'édifice

À signaler, à étudier

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Haegel Olivier, Bardout Michèle

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/90
église paroissiale Saint-Martin, puis temple luthérien
église paroissiale Saint-Martin, puis temple luthérien
© Région Alsace - Inventaire général
Voir la notice image