Eglise paroissiale, église protestante

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Genre du destinataire

De protestants

Titre courant

Eglise paroissiale, église protestante

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Horbourg-Wihr ; Grand Rue

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Andolsheim

Lieu-dit

Horbourg

Adresse de l'édifice

Grand Rue ()

Références cadastrales

1986 03

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 16e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1594, 1906

Description historique

En 1593, une nouvelle église protestante fut érigée dans les champs par Heinrich Schickhardt, l'architecte attitré du duc de Wurtemberg. Le choeur n'aurait été rajouté qu'au 17e siècle. Pour la sacristie on aurait remployé des vestiges (d'une chapelle ?) du 14e ou 15e siècle. Elle fut réparée une première fois en 1723 et une seconde fois en 1865. Dès 1896, le pasteur Herrenschneider proposa de reconstruire l'édifice car il était petit et vétuste. Un concours fut ouvert en 1904, auquel postulèrent 54 architectes. Il fut remporté par l'architecte strasbourgeois Charles Winter. La première pierre fut posée le 19 août 1906. Et l'édifice fut inauguré le 8 septembre 1907. Le chantier fut dirigé par l'entrepreneur Charles Gerwig pour l'entreprise Kelbel. Des éléments anciens furent conservés, peut-être les trois pans du choeur avec une fenêtre à réseau gothique et une petite porte latérale montrant sur son linteau le blason des Wurtemberg. Les dates 1594 et 1906 apparaissent sur le tympan du portail. La date de 1594 est inscrite sur un écu commémoratif qui représente les armoiries royales des Wurtemberg (créées au début du 19e siècle lorsque cette famille accéda à la royauté). Le simultaneum fut introduit en 1685 et perdura jusqu'en 1897, date à laquelle fut élevée l'église catholique.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit, enduit partiel, bois, pan de bois

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église de Schickhart comportait une nef à un vaisseau surmontée d'un campanile, les fenêtres trilobées de la nef se différenciaient de celles sans décor du choeur. L'église actuelle adopte un plan en T flanqué d'une tour-porche hors-oeuvre située dans l'angle entre les deux ailes. Le clocher est en pan de bois. L'aile perpendiculaire contient une salle paroissiale et à l'étage une tribune ouverte sur la nef par des arcades en pierre de taille.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Sur le linteau de la porte latérale figurent les armoiries comtales des Wurtemberg : trois ramures de cerf. Sur le tympan de la porte figurent les armoiries des rois de Wurtemberg : en 1 celles des Wurtemberg, en 2 celles de Souabe. L'écu est timbré d'un casque d'or. La devise (Furchtlos und treu) , est inscrite sur le ruban de l'ordre de la couronne. Un lion et un cerf sont les supports de l'écu.

Commentaires d'usage régional

Tour porche,chevet à pans coupés,porte en arc brisé,lien plein,plafond lambrissé,campanile,arcade

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Référence aux objets conservés

IM68008333, IM68008401, IM68008405, IM68008402, IM68008406, IM68008403, IM68008404

Intérêt de l'édifice

À étudier

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bardout Michèle, Haegel Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/13
église paroissiale, église protestante
église paroissiale, église protestante
© Région Alsace - Inventaire général
Voir la notice image