Eglise paroissiale Saint-Georges, puis église luthérienne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale, église

Genre du destinataire

De luthériens

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Église luthérienne

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Georges

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Georges, puis église luthérienne

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Andolsheim ; rue de la Krutenau

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Andolsheim

Adresse de l'édifice

Krutenau (rue de la)

Références cadastrales

1985 04

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Enclos, cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 3e quart 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1650

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Une première église, citée en l'an 801 portait très vraisemblablement le vocable Saint-Denis du fait de son appartenance à l'abbaye du même nom (hypothèse de l'historien Bernhard Metz). Elle répondait à l'appellation d'Oberkirche (église supérieure) pour la distinguer de la Niederkirche (église inférieure) , cette dernière disparaissant dans la première moitié du 16e siècle. Avec la Réforme, introduite par les ducs de Wurtemberg en 1538, le vocable originel fut oublié et ce n'est sans doute qu'au moment de l'adoption du simultaeum en 1687 que l'édifice fut consacré à saint Georges. Le simultaneum cessa après la construction de l'église catholique en 1883. De l'édifice médiéval, il subsiste la tour-choeur du 13e siècle avec la baie est. Des travaux durent être réalisés à la fin du 15e siècle ou au début du suivant comme l'atteste le chambranle de porte de la sacristie. La nef fut reconstruite au 17e siècle, vers 1650. Au dernier niveau de la tour la baie ouest fut obturée pour permettre l'adjonction de la nouvelle nef, tandis que la baie sud fut repercée. De cette époque date aussi la réfection de la chambre des cloches dont le poteau central porte le millésime 1650 gravé dans un écu. Le portail ouest date de 1737 et des remaniements eurent lieu sur la façade ouest en 1838. Les baies du choeur et celles de la nef furent agrandies probablement au 19e siècle. L'église bénéficia d'une rénovation intérieure en 1985. Elle dépend actuellement de la paroisse de Sundhoffen.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

Eglise orientée. La tour est couverte d'un toit à deux versants à pignons couverts. Elle présente des chaînes d'angle harpées en grès rose et jaune lisse, tandis que pour la nef du 17e siècle on a utilisé du grès conglomérat. La corniche du clocher montre un profil en cavet, la nef quant à elle présente une corniche en boudin. Dans les combles se distingue sur la tour la marque du toit de l'ancienne nef plus basse que l'actuelle. La charpente de la nef ne dispose pas de panne faîtière. Deux rangées de poteaux, reposant sur des semelles, et renforcées par des clavettes, embrèvent des jambes obliques.

Commentaires d'usage régional

Tour choeur,pignon chantourné,porte en plein-cintre,fronton,porte en arc brisé,chaîne d'angle harpée

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Référence aux objets conservés

IM68008253, IM68008254, IM68008256, IM68008252, IM68008255, IM68008251

Intérêt de l'édifice

À signaler

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bardout Michèle, Haegel Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/31
église paroissiale Saint-Georges, puis église luthérienne
église paroissiale Saint-Georges, puis église luthérienne
© Région Alsace - Inventaire général
Voir la notice image