Château de Gohr

Désignation

Dénomination

Château

Appellation et titre

Château de Gohr

Titre courant

Château de Gohr

Localisation

Localisation

Alsace 68 Wattwiller

Aire d'étude

Cernay

Adresse

Première-Armée (rue de la) 11

Référence cadastrale

1987 03

Milieu d'implantation

En village

Parties non étud

Logement, portail

Historique

Datation des campagnes principales de construction

1er quart 16e siècle, 2e quart 20e siècle

Datation en années

1505, 1926

Auteurs de l'oeuvre

Gilodi Jean (architecte)

Commentaire historique

La date de 1505 portée sur une voûte (rapportée) donne une date de reconstruction de l'édifice qui se présentait, lors de la guerre de 1914-18, comme une vaste bâtisse sans ornementation extérieure, à 2 étages sur une cave surélevée. Une tourelle d'escalier à trois pans en occupait l'angle rentrant. Cet édifice se situait directement sur la rue, et était doté d'une aile ouest qui bordait l'église et le cimetière. Bombardé en 1915, il est reconstruit de 1926 à 1931 sur les plans de l'architecte Gilodi qui s'inspire d'un modèle " Pays de la Loire ". L'architecte reprend quelques parties anciennes, mais diminue considérablement l'assiette de l'édifice qui offre désormais un plan en équerre. D'abord aux Breitenlandenberg, il passa aux barons de Gohr, puis aux comtes Jouffroy d'Abbans, aux barons de Reinach, aux comtes d'Abboville. Les dépendances qui encadraient la cour ont été ruinées en 1915, sans être reconstruites.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

Maçonnerie, enduit, ciment

Vaisseau et étage

1 étage carré

Commentaire description

Vaste demeure en équerre, comptant un étage carré et un étage de combles à surcroît et à grandes lucarnes passantes à fronton. Les encadrements de fenêtres du rez-de-chaussée, sur le passage entre le mur de clôture et la demeure sont en grès rouge (rapportés) , les autres en ciment. Le style général se veut gothique. La décoration consiste en écus aveugles, en quelques pierres à bossage de grès rouge disposées sur les façades, et en une corniche composée d'une frise d'arceaux en relief. L'escalier se situe dans l'angle rentrant ; il présente une porte sculptée (étudiée). Au rez-de-chaussée de l'aile est, à l'angle sud, deux arcs en plein cintre sont rapportés, rescapés de l'ancien château. L'un d'eux porte la date 1505. Le logement de domestiques est bâti contre le mur de clôture est, en équerre, à un étage en faux pan de bois, doté d'un escalier extérieur.

Typologie

Chambranle sculpté,arc en plein-cintre

Protection

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM68008088, IM68008037, IM68008137

Intérêt de l'oeuvre

À étudier

Références documentaires

Date d'enquête

1998

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jordan Benoît, Wehr Marie-Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dossier

Dossier individuel