Eglise paroissiale Saint-Nicolas

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Nicolas

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Nicolas

Localisation

Localisation

Alsace 68 Schweighouse-Thann

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cernay

Adresse de l'édifice

Reiningue (rue de)

Références cadastrales

1985 02

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1925

Description historique

L'église paroissiale du 18e siècle se situait à l'emplacement de l'actuel cimetière. On y voyait les pierres tombales de Jacques Léon de Hack (1560) et d'Auguste Waldner de Freundstein (1760). Après l'incendie de 1867, un nouvel édifice fut élevé sur la place du village, sur des plans de l'architecte Joseph Langenstein. Détruit en 1914-1915, il est réédifié en 1925 dans le même esprit, mais avec des modifications importantes quant aux piliers de la nef (désormais alternance de colonnes et de piliers) et au couvrement. Le clocher est également d'un parti différent. Les plans de cette dernière église sont dûs aux architectes Horn et Voegtlin. Le sculpteur Surmély a réalisé les tympans, les peintres Asal et Gommendinger le décor peint (cf. M. Muller, Schweighouse-Thann, Ed. Coprur).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre de taille, maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Commentaire descriptif de l'édifice

De style néo-roman, l'église est construite sur un plan à trois vaisseaux, sans transept. L'abside semi-circulaire est voûtée en cul-de-four. Les piliers et les colonnes, les arcs doubleaux du choeur, les fausses arcades du choeur et les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille en grès. A l'extérieur, seul le clocher dans-oeuvre et les façades latérales présentent un appareil en grès. Les autres façades sont crépies. La décoration intérieure a été menée par le peintre Joseph Asal pour les peintures de la nef (représentations allégoriques de la Création, l'Incarnation, la Passion, la Résurrection, la Glorification, le Jugement) et les médaillons représentant les apôtres. L'entreprise Gommendinger de Haguenau réalisa les scènes dans le choeur (sacrifice d'Abel, sacrifice de Melchisedech, sacrifice d'Abraham, serpent d'airain).

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture

Commentaires d'usage régional

Style néo-roman,chevet semi-circulaire,colonne,arcade

Protection

Référence aux objets conservés

IM68007992, IM68007995, IM68007990, IM68007991, IM68007994, IM68007996, IM68007999, IM68007989

Intérêt de l'édifice

À étudier

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jordan Benoît, Wehr Marie-Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/9
église paroissiale Saint-Nicolas
église paroissiale Saint-Nicolas
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image