Chapelle de pèlerinage Notre-Dame de Schauenberg

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Chapelle de pèlerinage

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame

Titre courant

Chapelle de pèlerinage Notre-Dame de Schauenberg

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Pfaffenheim

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouffach

Lieu-dit

Schauenberg

Références cadastrales

1987 24

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Enclos, bâtiment conventuel, dépendance, jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle (?), 1er quart 16e siècle (?), 17e siècle, 3e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1515, 1607, 1772

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le nom de Schauenberg apparaît pour la première fois vers 1334, mais la première mention historique de la chapelle de la Vierge date de 1441 dans un état du diocèse de Bâle. En 1483 une chapellenie fut créée par l'évêque de Bâle, qui reconnaissait ainsi l'existence du pèlerinage. C'est un évènement miraculeux concernant une statue de la Vierge qui en était à l'origine, qui aurait eu lieu en 1446. En 1515 la chapelle fut agrandie, avec un choeur orienté, dont il subsiste peut-être les murs dans l'absidiole est de la nef actuelle. De nouveaux travaux furent entrepris au 17e siècle, comprenant peut-être la construction d'un nouvel édifice, orienté au nord (date 1607 gravée sur le contrefort nord-est de l'absidiole). En 1685 la chapelle fut à nouveau agrandie, mais les travaux ayant pris du retard, le pèlerinage fut confié aux Récollets de Rouffach en 1690, qui achevèrent la construction et firent consacrer la chapelle en 1695. Ils firent élever en même temps le bâtiment conventuel pour remplacer l'ermitage, qui fut achevé en 1704. Marques de tâcheron sur les contreforts : M, T, II, +. Le pèlerinage connut alors un grand développement. Un mur de soutènement fut élevé pour consolider la terrasse sur laquelle s'élève la chapelle, en 1780. La chapelle fut fermée en 1791 et vendue comme bien national en 1793, la statue du pèlerinage étant mise à l'abri à Pfaffenheim. Les nouveaux propriétaires l'offrirent à la communé en 1810, à condition qu'elle soit restaurée. Le retour de la statue fut fêtée en 1811. En 1870 la chapelle fut endommagée par des combats entre francs-tireurs et l'armée allemande. Restauration complète en 1911, puis en 1966 (suppression de la tribune et de l'orgue). Rénovation du bâtiment conventuel en 1964 et de l'ancienne ferme datée 1772, en 1979 (maison du pèlerin). La statue de la Vierge à l'origine de ce pèlerinage a été volée en 1991 (elle avait déjà été remplacée vers 1575 par une oeuvre d'un sculpteur colmarien).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, moellon, enduit, brique, bois, pan de bois

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau, 1 étage carré

Commentaire descriptif de l'édifice

Chapelle en moellons de grès, avec chaînes d'angle harpées. Campanile en bois. Chapelle composée d'une nef avec absidiole à trois pans à l'est (ancien choeur ?) , choeur à chevet plat et sacristie à un étage dans le prolongement. Nef et choeur plafonnés. Arc triomphal en arc brisé, avec impostes. Le bâtiment conventuel du 17e siècle comprend un étage de soubassement et un étage carré, couverts d'un toit à croupes. A l'intérieur il a été entièrement remanié à la fin du 20e siècle. A l'extérieur il présente une porte en plein cintre et des fenêtres rectangulaires. Un passage en encorbellement le relie à l'étage de la sacristie de la chapelle. Au nord, l'ancienne ferme comporte un logis en équerre daté 1772, à un étage carré et une aile en briques et pan de bois. Porte cochère à l'entrée de l'enclos, en plein cintre, moulurée d'un chanfrein.

Commentaires d'usage régional

Campanile,porte en plein-cintre,chaîne d'angle harpée,encorbellement,porte cochère en plein-cintre,arc brisé

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

2000/02/25 : inscrit MH

Référence aux objets conservés

IM68007627, IM68007632, IM68007630, IM68007631, IM68007628, IM68007629

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31