Église paroissiale Saint-Martin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Martin

Titre courant

Église paroissiale Saint-Martin

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Pfaffenheim ; rue de la Lauch

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rouffach

Adresse de l'édifice

Lauch (rue de la)

Références cadastrales

1987 01

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 13e siècle (?), 2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1836, 1893, 1972

Description historique

Le choeur roman et la sacristie qui subsistent dans l'actuelle église paroissiale appartiennent à l'église construite dans les années 1215 à 1225, bien que la nef disparue ait peut-être été plus ancienne (fondations dégagées pendant les fouilles de 1992). L'élancement de la voûte d'ogives annonce déjà la période gothique, mais l'ornementation sculptée, essentiellement à l'extérieur appartient encore à l'esprit roman : étagement horizontal des niveaux de décoration, frise d'arceaux à peine brisés, frises de feuilles en " oméga ", toute cette grammaire ornementale rappelle celle de l'église Saint-Léger de Guebwiller, édifiée au début du 13e siècle. Seule la rangée d'arcades aveugles ornant le dernier niveau a utilisé une source d'inspiration différente, d'origine italienne et allemande, comme à Spire et surtout à Bonn, bien que dans ces édifices les arcades ne soient pas aveugles. La nef romane détruite vers 1835 fut remplacée par une nouvelle nef et un choeur situé à l'ouest, le choeur ancien étant maintenu, mais n'étant plus utilisé. Ce nouvel édifice, édifié par l'architecte Pétin (Louis ?) , était de dimensions très vastes (40 m de long sur 22 m de large, le choeur long de 15 m). Les murs étaient couverts de peinture néo-classique (vestige dans les combles de l'édifice actuel). Fort mal construite, cette église nécessita des consolidations dès 1850 et en 1892 le maire décida de la remplacer par un nouveau bâtiment. Le projet fut confié à Charles Winkler, qui conserva les fondations de 1836 et fit élever une église de style néo-gothique, voûtée d'ogives. Il fit reconstruire le clocher bâti sur la travée droite du choeur roman, qui avait lui-même été ajouté au 17e siècle (?). La partie supérieure de ce clocher couvert d'une flèche néo-gothique fut détruite par les bombardements de 1945 ; en 1972 on en décida la suppression totale, en faisant couvrir le choeur d'un toit à longs pans et en construisant un nouveau clocher isolé au nord de l'église, sur les plans de l'architecte en chef des M. H., Bertrand Monnet. Il fut achevé en 1975. Les arcades qui ornaient le pignon du choeur furent remplacées par une frise d'arceaux semblable à celle se trouvant sur les murs latéraux. Une restauration complète de l'église, intérieure et extérieure, a été effectuée en 1992.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille, maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Commentaire descriptif de l'édifice

Le choeur roman est construit en pierre de taille de grès jaune (à l'intérieur et à l'extérieur) ; la nef et le choeur du 19e siècle sont en maçonnerie crépie. Le choeur comprend une travée droite et une abside, voûtées d'ogives. Contreforts sur les angles ; au nord contrefort percé d'une arcade murée. A l'angle nord-est de la travée droite du choeur, à la base du pignon, protomé d'ours (?) tenant une tête entre ses pattes. Contre le mur sud du choeur la sacristie également du 13e siècle, voûtée d'ogives et percée de fenêtres en plein cintre. Sur le mur sud, des traces d'affûtage très profondes, ainsi que sur le choeur. A l'angle sud-est, un buste d'animal.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Commentaires d'usage régional

Baie en plein-cintre,arcade

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1930/02/16 : classé MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Choeur classé.

Référence aux objets conservés

IM68007607, IM68007608, IM68007610, IM68007609, IM68007598, IM68007602, IM68007604, IM68007611, IM68007606, IM68007612, IM68007599, IM68007600, IM68007596, IM68007605, IM68007601, IM68007603, IM68007597, IM68008476, IM68008477, IM68008478

Intérêt de l'édifice

À signaler

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31