Château fort, Château de Hohlandsberg

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort

Appelation d'usage

Château de Hohlansberg

Titre courant

Château fort, Château de Hohlandsberg

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Wintzenheim

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Wintzenheim

Références cadastrales

1985 85

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cour, donjon, communs

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 13e siècle, 2e moitié 14e siècle, 3e quart 16e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le château fort de Hohlandsberg fut élevé vers 1279 comme siège d'une seigneurie dépendant des Habsbourg ; il fut donné en fief à Siegfried de Gundolsheim, prévôt de Colmar qui en fut dépossédé par ses propres bourgeois en 1281 à la suite d'un siège, qui entraîna sans doute des travaux de restauration ; par la suite il fut engagé aux Ribeaupierre, puis aux comtes de Lupfen au 15e siècle, qui y firent réaliser des travaux (logis contre la courtine est) ; en 1562 la seigneurie fut rachetée par Lazare de schwendi, conseiller de Charles Quint ; il fit rénover le château en ajoutant un ouvrage avancé au nord, renforcé par un bastion, et percé d'une porte précédée d'un pont-levis à l'est ; il fit également construire les communs contre la courtine sud ; le château fut bombardé par les Suédois en 1633 et démantelé par les Français deux ans plus tard ; une restauration de grande envergure a été entreprise en 1986, qui comprend la reconstruction des différents bâtiments à l'intérieur de l'enceinte

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon

Commentaire descriptif de l'édifice

Le château fort construit sur un rocher qui affleure à certains endroits est constitué d'une vaste cour rectangulaire à trois angles arrondis, percé de deux portes en arc brisé, une à l'est, la seconde au nord ; la courtine ouest est renforcée par deux demi tours massives et l'angle nord-est par une échauguette circulaire en encorbellement ; le château haut s'élève au nord de cette enceinte, avec donjon circulaire sur l'angle ; il est précédé d'une citerne surmontée d'une tour carrée et d'une fausse braie plus tardives (14e siècle) ; deux corps de logis sont adossés à la courtine est, l'un composé d'un sous-sol voûté en berceau et d'un niveau d'habitation avec une cheminée monumentale en grès rose (15e siècle) ; portes et fenêtres à chambranles en granite ; un bâtiment d'entrée dans le prolongement a été ajouté au 16e siècle, ainsi que des étables, écuries contre la courtine sud ; au nord un ouvrage avancé de moindre hauteur que le château (16e siècle) est percé d'une porte à l'est (avec pont Levis) et d'une poterne à l'ouest, les angles nord-est et nord-ouest renforcés par des échauguettes en encorbellement

Commentaires d'usage régional

Donjon,encorbellement,porte en arc brisé

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1840 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Classé par liste de 1840

Intérêt de l'édifice

À signaler

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1994

Date de rédaction de la notice

1995

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Scheurer Marie-Philippe, Lind Olivia

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31