Hôtel de voyageurs et restaurant La Cigogne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel de voyageurs, restaurant

Appelation d'usage

La Cigogne

Titre courant

Hôtel de voyageurs et restaurant La Cigogne

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Munster ; 4 place du Marché

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Adresse de l'édifice

Marché (place du) 4

Références cadastrales

1983 01

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Signature

Description historique

L'hôtel-restaurant La Cigogne a été reconstruit vers 1920-25 par l'entrepreneur munstérien Benoît Bonetti (né en 1876 à Bardolino en Italie) sur des plans de l'architecte strasbourgeois Auguste Haentzler Père (né en 1875). Exemple unique dans le canton de Munster pour l'architecture commerciale, leurs noms sont gravés sur le pilastre oriental de la façade antérieure sur la place.
Connu par un dessin de Marie-Bonaventure Lebert daté 1833, l'édifice ancien comprenait trois niveaux sous un toit à longs pans et grande demi-croupe sur la place. L'établissement se nommait A la Couronne vers 1800, rebaptisé La Cigogne au courant de la première moitié du 19e siècle. Il a appartenu à Jean Obrecht (1808-1870), élève du lithographe Jacques Rothmuller, dont on connaît quelques dessins représentant la vallée de Munster.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, brique, enduit, grès

Matériaux de la couverture

Tuile en écaille

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment adopte un plan en L, qui se développe sur toute la profondeur de l'îlot. Il est construit en maçonnerie enduite, avec les encadrements des ouvertures en grès gris. L'élévation sur la place du Marché est percée de quatre travées de fenêtres (avec une travée en retour), scandées de pilastres en grès à chapiteaux ioniques à cornes (sculptés de chutes et de fleurs d'abaque) supportant le 2e étage. Les encadrements des fenêtres sont en plein-cintre au 1er étage, rectangulaires au 2e étage. L'élévation postérieure donnant sur la rue Sainte-Barbe compte une dizaine de travées de fenêtres. Elle est percée de fenêtres rectangulaires au rez-de-chaussée, en plein-cintre au 1er étage.

Commentaires d'usage régional

Plan en L,chapiteau sculpté,baie en plein-cintre

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Raimbault Jérôme, Brunel Pierre

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31