Gare

Désignation

Dénomination de l'édifice

Gare

Titre courant

Gare

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Munster ; 2 place de la Gare

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Adresse de l'édifice

Gare (place de la) 2

Références cadastrales

1983 16

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1868

Commentaires concernant la datation

Datation par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La gare de Munster a été bâtie en 1868-69 comme terminus de la voie ferrée reliant Colmar à la ville de Munster. Soutenue activement par le maire de Munster Frédéric Hartmann (1857-1880), la construction de cette ligne avait été concédée à la ville par décret impérial du 5 août 1866. Elle fut rapidement mise en service dès le 3 décembre 1868 et son inauguration fut célébrée les 9 et 10 mai 1869. La ligne fut prolongée par la suite vers Metzeral (1893), dans un projet de jonction avorté avec la gare de Wesserling (canton de Saint-Amarin) grâce à un tunnel à forer dans la montagne du Rothenbachkopf. La ligne Colmar-Munster fut rachetée le 12 décembre 1871 par l'Etat allemand.
Dès le début de son exploitation, le bâtiment des voyageurs était précédé au Nord de deux petits pavillons symétriques qui flanquaient l'entrée de la place de la Gare ; détruits au début des années 1960, ils abritaient un restaurant et une brasserie. Quelques dépendances servaient à l'exploitation de la ligne : deux petits bâtiments symétriques encadrant la gare (dont celui placé à l'Est a été détruit en 2011-12), une dépendance en pan de bois, un château d'eau et sa pompe situés à l'Ouest (disparus). Vers 1900, on surhaussa l'aile Ouest de la gare d'un étage. Après la Première Guerre mondiale (vers 1920-25), on accola un corps de bâtiment ouvrant sur la place. Celle-ci a fait l'objet en 2011-12 d'un réaménagement complet, pour étendre les parkings (inauguration en juin 2012).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit, grès, essentage de ciment amiante

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée, 1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à deux pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

La gare comprend le bâtiment central des voyageurs, accosté de deux ailes basses symétriques. Le bâtiment central et l'aile Ouest comportent un étage, l'aile Est est en rez-de-chaussée. Ils sont construits en maçonnerie enduite, avec des chaînes d'angle droites et des corniches en grès gris et rose. Les chaînes d'angle du bâtiment central sont décorées de tables en relief au rez-de-chaussée, de panneaux cintrés à l'étage. Portes et fenêtres disposent d'encadrements en grès moulurés de crossettes, avec des linteaux en arc segmentaire ponctués d'une fausse clef saillante à table refouillée. Sur le quai, les élévations du bâtiment central et des deux ailes ouvrent par huit portes. Sur la place, le rez-de-chaussée des élévations est masqué par un corps de bâtiment en rez-de-chaussée à toit en terrasse, percé d'une porte axiale et de huit fenêtres. Le bâtiment central est couvert par un toit à croupes, percé d'un fronton cintré en grès donnant sur la place de la Gare. Ce fronton encadré de volutes enserre un cadran d'horloge. Les ailes sont protégées par un toit à longs pans et croupe avec lucarnes. Essentage de plaques de ciment amiante sur l'élévation Ouest de la gare.
Protégeant le quai de gare, large auvent reposant sur quatre poteaux en fonte à chapiteaux feuillagés, à fermes métalliques et lambrequins en zinc. Encadrant la gare, deux bâtiments identiques et symétriques, en rez-de-chaussée, bâtis en maçonnerie enduite avec soubassements, chaînes d'angle et encadrements en grès rose. Ils sont couverts d'une charpente à surcroît sous un toit à longs pans.

Commentaires d'usage régional

Soubassement en grès,crossettes,fronton,baie en arc segmentaire,chaîne d'angle,

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À étudier

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Raimbault Jérôme, Brunel Pierre

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31