Château fort de Schrankenfels

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort

Appelation d'usage

Château de Schrankenfels

Titre courant

Château fort de Schrankenfels

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Soultzbach-les-Bains

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Lieu-dit

Herrenwald

Références cadastrales

1986 B3

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Basse-cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 13e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Situé sur des terres appartenant à l'évêque de Strasbourg, le château aurait été élevé durant la première moitié du 13e siècle (entre 1210 et 1240 selon B. Metz), à l'initiative de Dietrich de Schrankenfels, lié à la famille de Gueberschwihr. En 1261, il appartient à Jean de Schrankenfels, qui se joint à l'abbé de Munster dans sa protestation contre l'édification du château de Schwarzenbourg par l'évêque de Strasbourg. En 1305, le château est en possession des Hattstatt, dont les Schrankenfels étaient vassaux à Soultzbach-les-Bains ; ils le tiennent toujours de l'évêque de Strasbourg, et le renouvellement de cette inféodation est attestée sous les évêques Johann et Berthold jusqu'en 1353. La destruction brutale du château semble se produire dans la seconde moitié du 14e siècle. Il est mentionné comme ruine ("Burgstall") en 1431 et en 1470 et le chroniqueur Materne Berler précise qu'il a été détruit intentionnellement. Les Schauenbourg, héritiers des Hattstatt, prendront possession de la ruine en 1603.
Le plan de Schrankenfels illustre une des deux variantes architecturales en usage au début du 13e siècle, où le donjon chemisé placé à l'attaque (du côté de la montagne) protège le logis. Une autre de ses originalités est de conserver un des types les plus anciens de meurtrières à niche ébrasée en Alsace. L'effondrement des niveaux supérieurs du donjon serait intervenu, selon Ch.-L. Salch, vers 1967. En 1956, le Club Vosgien a procédé à la consolidation de l'angle Nord-Ouest de la chemise.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, bossage, granite, grauwacke, moellon, enduit partiel

Commentaire descriptif de l'édifice

Le site castral est implanté à une altitude de 790 m, sur un éperon de grauwacke orienté Nord-Ouest/Sud-Est, entaillé par deux fossés pour l'isoler du côté de l'attaque au Sud et du côté des châteaux de Burgthalschloss et de Hahneck au Nord. De plan oblong, les vestiges de la chemise sont faits de moellons de grauwacke et de granite gris liés avec un mortier épais ; les angles conservés de cette enceinte sont arrondis. Le donjon pentagonal chemisé, cantonné de chaînes d'angle en blocs de grès à bossage cerné d'un liseré (la mieux conservée est la chaîne de l'angle intérieur), est élevé du côté de l'attaque, au Sud-Est. Sa face intérieure Nord comporte quatre corbeaux en grès qui supportaient une galerie en bois permettant l'accès à sa porte d'entrée, ouverte sur sa face Ouest. Les élévations de son éperon étaient percées d'archères sur trois niveaux, dont deux exemplaires accolés subsistent à son 1er niveau. Une courtine courbe s'appuie contre la face Nord-Est de l'éperon, percée de deux archères juxtaposées ouvertes sur une niche. La porte d'accès au château (d'une largeur de 0,90 m environ), couverte d'une voûte en arc surbaissé, est percée à la rencontre entre le donjon et la courtine. Le logis est édifié dans la moitié Nord de l'enceinte et protégé par le donjon ; son rez-de-chaussée est divisé en deux espaces, l'espace oriental étant percé par cinq fentes d'éclairage. L'étage de cet espace était ajouré par une grande baie dont on peut mesurer encore la largeur (1,8 m).

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Raimbault Jérôme, Fritsch Florent

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31