Cité ouvrière

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cité ouvrière

Titre courant

Cité ouvrière

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Munster ; 02, 02A, 04, 04A rue des Vosges ; 02 rue Loewel

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Canton

Munster

Adresse de l'édifice

Vosges (rue des) 02, 02A, 04, 04A ; Loewel (rue) 02

Références cadastrales

1983 5 29 à 44

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Lavoir

Nom de l'édifice

Usine d'impression sur étoffes, puis tissage de coton et usine de blanchiment du Graben, actuellement logements

Références de l'édifice de conservation

IA68001291

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1922

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette cité ouvrière a été construite en 1922 par les "Manufactures Hartmann et Fils" de Munster sur le terrain de l'ancienne unité de blanchiment du Graben, démolie au cours de la Première Guerre mondiale. Les quinze logements qui la composent étaient destinés à loger des ouvriers employés sur le site du Couvent (étudié, IA68001297). En 1936, ils ont été vendus à des particuliers. Le lavoir établi sur le canal qui longe la cité au nord, est toujours propriété des "Manufactures Hartmann et Fils".

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, maçonnerie, pierre artificielle, enduit, bois, pan de bois, essentage de planches, essentage de ciment amiante

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Cette cité ouvrière se compose de deux bâtiments de plan rectangulaire, d'inégal développement et disposés sur un même alignement. Ils sont prolongés à leur extrémité d'un pavillon formant avant-corps et dessinant une certaine symétrie. Construit en maçonnerie enduite, l'ensemble est couvert en longs pans avec croupes et tuiles plates. Il comporte un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. Les encadrements rectangulaires des fenêtres sont en pierre artificielle avec appuis saillants. Les portes d'entrée, percées sur les élévations latérales et le mur-gouttereau sur rue sont rehaussées d'encadrements en pierre artificielle avec jambages à refends. Les élévations occidentales sont essentées de ciment amiante. Le pavillon disposé à l'ouest est en pan de bois orné d'un décor de croix de Saint-André et de losanges dans les pignons. Il est flanqué, sur l'élévation antérieure, d'une loggia d'angle avec poteaux et aisseliers découpés. Des remises en bois et maçonnerie sont établies au nord. Le lavoir, traversé par le canal, est en pan de bois hourdé de briques enduites. Les pignons sont essentés de planches ajourées et découpées de motifs décoratifs dans le registre inférieur. Le toit est à longs pans, en tuiles plates.

Commentaires d'usage régional

Loggia,croix-de-saint-André

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003 ; 2007

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Schwarz Frank, Raimbault Jérôme, Brunel Pierre

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire, enquête thématique régionale (patrimoine industriel du canton de Munster)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31