Scierie, puis ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Scierie, ferme

Titre courant

Scierie, puis ferme

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Muhlbach-sur-Munster ; 007 rue du Sendenbach

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Canton

Munster

Lieu-dit

Sendenbach

Adresse de l'édifice

Sendenbach (rue du) 007

Références cadastrales

1986 18 119, 352

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Fecht (dérivation de la)

Partie constituante non étudiée

Logement, étable, grange, remise

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 17e siècle, 3e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1694, 1858, 1862, 1932

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette scierie fut vraisemblablement une exploitation communale à l'origine. En 1773, la commune de Muhlbach-sur-Munster compte en effet trois scieries toutes communales et fondées en 1694. En 1854, Martin Matter acquiert cet établissement auprès de la veuve de Jacques Fritsch qui l'exploitait auparavant. Celui-ci agrandit la scierie en 1858 puis une nouvelle fois en 1862. En 1869, elle est cédée au fabricant Jean Egly. Vers 1888, elle passe aux mains de la famille Hartmann de Munster (68) qui exploite un tissage de coton en amont du site. Très endommagée par les bombardements de la Première Guerre mondiale, la scierie n'est pas reconstruite. Le site est acquis en 1932 par les parents des propriétaires actuels qui y construisent une ferme en réemployant le rez-de-chaussée d'un bâtiment existant. Il ne subsiste sur le site que des substructions de l'ancienne scierie. Tout au long de son exploitation la scierie a été mise en mouvement par une roue hydraulique verticale dont l'axe métallique a été conservé.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, maçonnerie, enduit, essentage de planches, essentage de ciment amiante

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiment actuels qui adoptent un plan en L, se composent d'un logis sur rue, prolongé au nord par une étable et une grange. Une remise est disposée en retour d'équerre. La maison d'habitation, construite en maçonnerie enduite, s'élève sur un étage carré et un étage de comble. Les encadrements rectangulaires des fenêtres sont en grès peint au rez-de-chaussée, en ciment avec appuis saillants à l'étage. Le mur-gouttereau ouest et le mur-pignon sud sont essentés de ciment amiante. Les dépendances sont construites en moellons de granite et essentage de planches à l'étage. Une cave voûtée occupe le sous-sol de l'étable. L'ensemble des constructions est couvert d'un toit à longs pans en tuiles mécaniques. Il ne subsiste de la scierie que le mur de soubassement bordant le bief de dérivation aujourd'hui comblé. L'axe métallique de la roue est encore engagé dans la maçonnerie.

Commentaires d'usage régional

Essentage,cave voûtée

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté, remanié

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004 ; 2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Schwarz Frank, Raimbault Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire, enquête thématique régionale (patrimoine industriel du canton de Munster)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31