Fromagerie d'estive dite marcairie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fromagerie

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Fromagerie d'estive

Appelation d'usage

Marcairie

Titre courant

Fromagerie d'estive dite marcairie

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Wasserbourg ; 05 chemin rural dit Strohbergweg

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Lieu-dit

Strohberg

Adresse de l'édifice

Strohbergweg (chemin rural dit) 05

Références cadastrales

1983 15

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Logement, étable à vaches

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle, 1ère moitié 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette fromagerie d'estive remonte probablement à la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle. Son logis a été restauré durant l'entre-deux-guerres et prolongé vers le sud. L'étable conserve sa charpente d'origine (à moitié effondrée) dont quelques travées sont encore couvertes de bardeaux. Elle est d'un type similaire à celle couvrant l'étable de la ferme-auberge Strohberg voisine. Vers 1920, un bâtiment rectangulaire a été édifié en parallèle à la fromagerie, qui abritait un débit de boissons et un restaurant exploités par Jean-Baptiste Lustenberger sur autorisation préfectorale du 17 juillet 1920. Ce bâtiment de type baraque en bois, de 5 m x 9 m, disparut dans un incendie en 1934-1935 et ne fut pas reconstruit. Xavier Wicky, successeur de J.-B. Lustenberger à partir de janvier 1935, poursuivit l'activité dans la fromagerie à partir de juillet 1937 car il lui a été interdit de relever la baraque. La pratique de l'estive a été pratiquée jusque vers 1974, la fromagerie étant probablement abandonnée par la suite. Elle est aujourd'hui menacée de disparition.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon sans chaîne en pierre de taille, enduit partiel, bois

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, bardeau

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Fromagerie au logis et à l'étable accolés sur l'angle, disposés en ligne, perpendiculairement à la pente. Les murs du logis et de l'étable sont construits en moellons de granite gris liés à l'argile et jointoyés avec un mortier à la chaux, les murs-gouttereaux postérieurs étant enterrés. Les pignons sont couverts de planches. Les encadrements rectangulaires des portes d'entrée (deux portes sur le mur gouttereau Est du logis, une porte sur le mur pignon Sud de l'étable) et des fenêtres sont en bois. Le toit à longs pans du logis est couvert de tuiles mécaniques, celui de l'étable de bardeaux de résineux doublés de tôles et de tuiles mécaniques. Source à proximité. Altitude : 1100 m.

Commentaires d'usage régional

Plan en barre

État de conservation (normalisé)

Mauvais état, menacé

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À étudier

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Raimbault Jérôme, Schneider Audrey

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31