Barrage du lac Vert ou lac de Soultzeren

Désignation

Dénomination de l'édifice

Barrage

Titre courant

Barrage du lac Vert ou lac de Soultzeren

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Soultzeren

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Munster

Lieu-dit

Lac-Vert

Références cadastrales

1988 30

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1890

Auteur de l'édifice

Fecht Hermann (ingénieur)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Le barrage originel a été élevé entre 1837 et 1841 sur décision des industriels munstériens Hartmann pour réguler le débit de la rivière Fecht, sur laquelle ils avaient établi leurs filatures et tissages (AD Haut-Rhin, Colmar, série 2O1896). L'actuel barrage, à l'étude depuis 1875 par l'ingénieur allemand Hermann Fecht, a été reconstruit en 1890-91. Des travaux de réfection menés en 2000 ont concerné les maçonneries du mur côté lac, la canalisation de vidange et le vannage. La maison de garde porte la date 1911 peinte sur le linteau de sa porte d'entrée. Le lac glaciaire dont ce barrage retient les eaux était connu à la fin du 15e siècle sous le nom de "Darensee" (et aussi de "Grüner See"), qui figure toujours sur le cadastre napoléonien de 1812, et aujourd'hui sous les dénominations de lac Vert ou lac de Soultzeren. La ville de Colmar avait obtenu le 28 août 1478 l'autorisation impériale de profiter des eaux de ce lac pour alimenter ses moulins. Sa digue fut restaurée en 1741-42 (suite à un débordement en 1740) et une nouvelle fois en 1762.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon

Commentaire descriptif de l'édifice

Barrage artificiel fondé sur une moraine, au parement côté lac construit en blocs de granite gris avec un parapet d'une longueur de 150 m. La digue en terre, d'une hauteur de 10,80 m et d'une largeur variable entre 9 et 18 m, est renforcée par un mur interne en béton ; sa face aval est consolidée par un parement en blocs de granite gris. Sur la rive droite (Ouest), un déversoir de crues à pare-embâcles surmonté d'une passerelle métallique ; un déversoir de secours est placé sur la rive gauche (Est). Vanne de vidange en partie médiane. Sur la rive droite est construite la maison de garde rectangulaire en blocs de granite gris, sous un toit à longs pans. Altitude : 1044 m. Le lac a une superficie de 7,2 hectares.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Raimbault Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31