Fortification d'agglomération

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fortification d'agglomération

Titre courant

Fortification d'agglomération

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Kaysersberg

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Kaysersberg

Références cadastrales

1985 1, 3, 4

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Porte de ville, pont

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 14e siècle, 15e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Les fortifications de la ville n'ont fait l'objet d'aucune étude spécifique, toutes les dates sont issues de mentions d'archives. L'étude archéologique pourrait se faire très facilement à l'aide de la dendrochronologie des boulins qui sont conservés très nombreux dans les courtines et tours. Selon les travaux historiques, le noyau primitif de Kaysersberg, fondé par les Hohenstaufen, a été fortifié au 13e siècle (vers 1227-1297) et rattaché directement à l'enceinte du château fort le dominant au nord. Au sud, c'est la Weiss qui limite la ville. En 1371, elle est agrandie vers le sud-ouest, au-delà de la rivière et du pont en bois protégé par la porte Haute qui est alors déplacée vers l'ouest. Vers 1424-1432, la ville est agrandie vers l'est et vers l'ouest ce qui provoque le déplacement des portes Haute et Basse vers l'extérieur. Elles sont dédoublées de même que les fossés est, sud et ouest. l'ancien pont sur la Weiss, entre la vieille ville et la ville haute, est reconstruit en pierre et aurait été fortifié en 1514, date à laquelle il est mentionné comme tel. Il est unique en Alsace. Les portes Haute et Basse, cintrées, étaient percées dans de hautes tours carrées. Elles furent démolies en 1806 et remplacées par la construction de 2 corps de garde. Des promenades et un terrain de tir remplacèrent les fossés. Le pont fortifié, endommagé pendant la dernière guerre, a été restauré à l'identique.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, moellon, pierre, enduit partiel

Commentaire descriptif de l'édifice

Les fortifications sont construites en moellons de grès et en galets de la Weiss, assisés. De l'enceinte du 13e siècle subsistent des vestiges du mur nord, entre la ville et le château, le mur ouest dont la porte dite des Pucelles date du percement de la rue des Forgerons en 1609, des alignements le long de la Weiss et à l'est dans la rue de l'Eglise (3-4). Du 1er agrandissement (14e siècle) vers le sud-ouest au-delà de la Weiss, subsistent une partie du mur sud, la tour Kessler, carrée (haute de 22 m environ, avec toit en pavillon et chaînes à bosses) et la partie basse de la tour ronde Pfaffenturm (avec archères et canonnière) ainsi qu'un des fossés. Du 2e agrandissement (15e siècle) vers l'est et vers l'ouest subsistent des pans de murs au nord, au sud et à l'est ainsi que 3 tours. Au nord-est, la tour de Juncker Hans (dite des Voleurs au 18e siècle et des Sorcières au 19e siècle) est ronde et haute d'environ 20 m. La tour sud-est de l'Hôpital (ou des Bourgeois) est également ronde et de même hauteur avec une épaisseur de mur de 1, 30. La tour Haute, au sud-ouest, de plan carré avec chaînes à bosses et meurtrières, est haute de 12 m. Le pont fortifié en grès, sur la Weiss, entre la 1ère et la 2e enceinte, comporte en amont et en aval 2 arches appareillées avec pile à bec. Côté amont l'oratoire (avec statue de la Vierge à l'Enfant) surplombant la Weiss est peut-être une ancienne échauguette. Les parapets en maçonnerie sont percés d'archères canonnières et de canonnières et conservent chacun 2 créneaux ; celui de l'amont comporte une petite niche avec statuette de saint Jean Népomucène.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1932/06/03 : inscrit MH ; 1995/09/18 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Inscrits en 1932 : le pont fortifié, la tour dite de l'Hôpital, la tour Kessler, la tour Haute, et la tour dite des Sorcières ; Inscrits en 1995 : les vestiges de l'enceinte reliant le château au système fortifié de la ville.

Référence aux objets conservés

IM68006959

Intérêt de l'édifice

À signaler

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Parent Brigitte, Fritsch Emmanuel

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31