Église paroissiale Sainte-Marie puis de l'Invention-de-la-Sainte-Croix

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Sainte-Marie ; Invention-de-la-Sainte-Croix

Titre courant

Église paroissiale Sainte-Marie puis de l'Invention-de-la-Sainte-Croix

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Kaysersberg ; rue du Général-de-Gaulle ; place Jean-Ittel

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Kaysersberg

Adresse de l'édifice

Général-de-Gaulle (rue du) ; Jean-Ittel (place)

Références cadastrales

1985 1

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 13e siècle, 2e quart 15e siècle, 3e quart 15e siècle, 1er quart 16e siècle, 4e quart 18e siècle, 2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1448, 1459, 1522, 1605, 1777, 1789, 1826

Description historique

L'église fut primitivement dédiée à la Vierge (ainsi que le montre le Couronnement de la Vierge du portail) , puis à l'Invention de la sainte Croix (attestée à partir de 1401). Les parties les plus anciennes de l'église : façade occidentale, vaisseau central, transept et avant-choeur (choeur primitif ?) datent du 2e quart du 13e siècle, et sont contemporaines de l'acquisition du site de Kaysersberg par les Hohenstaufen, en 1227. Elles sont de style et d'esprit roman avec emprunts au gothique primitif. Le bas-côté sud a été élargi au 15e siècle, le bas-côté nord au 16e siècle. Les travaux ont commencés en 1448 (inscription sur porte latérale sud). Le choeur et la chapelle basse qu'il surmonte, les voûtes à croisée d'ogives de l'avant-choeur, des chapelles et des bras du transept datent de cette campagne de même que le beffroi en chêne daté par dendrochronologie de 1459 (les deux dates qu'il porte, 1605 et 1777, correspondent à des remaniements). La charpente en sapin de la nef, d'après les analyses dendrochronologiques, fut remplacée en 1508. Les voûtes des bas-côtés datent du 16e siècle ; celles du nord furent payées en 1512. Les travaux étaient sans doute achevés en 1522 (inscription sur la partie nord de la façade occidentale). Vers 1788-1789, l'architecte Alexandre Chassain fut chargé de rectifier la pente du toit de la nef. La charpente du bas-côté nord fut refaite à cette occasion (datée par dendrochronologie de 1789). La tour de croisée fut surhaussée de 1826 à 1829 d'après le projet de l'architecte d'arrondissement Louis Pétin de Colmar. Une couverture en dôme carré, en cuivre, remplaça la flèche antérieure. L'église fut à nouveau restaurée à partir du milieu du 19e siècle par l'architecte D. Poisat de Belfort (renouvellement du dallage, du mobilier, reconstruction de la sacristie sud...) En 1878 les voûtes en briques de cette dernière furent remplacées par un plafond. La statue de sainte Hélène dans la niche du pignon occidental a été ajoutée en 1889.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, petit appareil, moyen appareil, moellon, enduit partiel, cuivre

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol

Commentaire descriptif de l'édifice

Eglise orientée, entièrement voûtée (sauf les sacristies). Nef à 3 vaisseaux et 3 travées. Transept à bras non débordants. Choeur à pans coupés, surélevé sur une chapelle heptagonale (en sous-sol partiel voûtée d'ogives sur colonne centrale ornée d'un écu à 3 marteaux ; vestiges de peintures murales). Avant-choeur surélevé flanqué de chapelles ouvertes sur les bas-côtés de largeur différente. Sacristie néo-gothique au sud. Au revers de la façade occidentale, escalier en vis, à noyau, donnant accès aux combles. Décor d'architecture sculpté (portes, chapiteaux, clés de voûte, culots gargouilles) de style roman, gothique et Renaissance.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Commentaires d'usage régional

Tour de croisée,colonne,style néo-gothique

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1985/12/26 : classé MH ; 1932/05/11 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Clocher inscrit, le reste de l'édifice classé.

Référence aux objets conservés

IM68006820, IM68006836, IM68006810, IM68006822, IM68006833, IM68006834, IM68006839, IM68006817, IM68006819, IM68006824, IM68006838, IM68006845, IM68006849, IM68006801, IM68006809, IM68006811, IM68006813, IM68006814, IM68006830, IM68006842, IM68006791, IM68006841, IM68006806, IM68006818, IM68006826, IM68006844, IM68006790, IM68006792, IM68006804, IM68006825, IM68006829, IM68006828, IM68006846, IM68006847, IM68006848, IM68006800, IM68006816, IM68006832, IM68006835, IM68006837, IM68006805, IM68006807, IM68006812, IM68006802, IM68006823, IM68006808, IM68006815, IM68006821, IM68006827, IM68006831, IM68006803, IM68006840, IM68006843, IM68006850

Intérêt de l'édifice

À signaler

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Parent Brigitte, Fritsch Emmanuel

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31