Monument aux morts, dit Fosse commune

Désignation

Dénomination de l'édifice

Monument aux morts

Appelation d'usage

Fosse commune

Titre courant

Monument aux morts, dit Fosse commune

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Natzwiller

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Schirmeck

Lieu-dit

Struthof

Références cadastrales

1986 07

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom de l'édifice

Camp de concentration

Références de l'édifice de conservation

IA67013274

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1943

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

C'est après l'achèvement du dernier "block" du four crématoire en octobre 1943, que fut creusée à proximité une fosse commune pour les cendres des dépouilles des déportés incinérés. La structure reste encore à l'heure actuelle organisée de manière très simple et à peu près dans son état de 1945. Seuls quelques aménagements succincts ont remplacé un ancien petit monument du souvenir, très fruste, autrefois réalisé avec des matériaux trouvés sur place, ainsi qu'un grand mât dressé à proximité pour hisser les couleurs. Du monument commémoratif de 1945, ont été cependant conservés une grande croix tracée au sol avec des moellons en granit récupérés de même que deux grandes inscriptions au sol en lettres capitales : "Honneur et Patrie" - "Ossa Humiliata". Un projet d'aménagement assez spectaculaire de la fosse fut imaginé en 1952 par l'architecte Bertrand Monnet, mais jamais réalisé. Une "fosse monumentale" maçonnée devait abriter en son centre la sculpture d'un gisant décharné reposant sur une grande dalle en pierre de taille. Il était prévu que le public puisse descendre dans cette fosse par un escalier maçonné monumental. Du côté nord, à l'arrière du chef de ce gisant, devait prendre place un autel avec dalle commémorative sculptée. Enfin, dans le prolongement de la fosse, il était envisagé de réaliser une profonde trouée rectiligne dans la végétation située à l'extérieur du camp, symbolisant une sorte de "voie de la Liberté".

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre

Commentaire descriptif de l'édifice

De forme quadrangulaire (encore dans son état partiellement comblé de 1944) , la fosse est située à l'extrémité basse du camp, à l'arrière du baraquement des cellules et directement accolée au flanc ouest du collecteur des eaux usées. Le site de la fosse est actuellement organisé très simplement sous la forme d'un monument aux morts. L'extrémité nord de la fosse est barrée par un mur en grès taillé d'1, 20 m de haut environ et dont la face tournée vers la fosse est recouverte de plaques commémoratives des différentes nationalités ou groupes de résistances qui y ont exprimé le souvenir de leurs disparus. A l'arrière de ce mur, se trouve encore une grande croix réalisée en troncs de sapin et peinte en blanc.

Protection

Intérêt de l'édifice

À étudier

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fritsch Florent, Haegel Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31