Eglise paroissiale Saint-Michel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Genre du destinataire

De catholiques

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Michel

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Michel

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Wisches ; Grand Rue

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Schirmeck

Adresse de l'édifice

Grand Rue ()

Références cadastrales

1988 01

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1828, 1843, 1910

Auteur de l'édifice

Boucher ; architecte d'arrondissement

Description historique

La construction de l'actuelle église paroissiale Saint-Michel de Wisches s'étendit sur plusieurs années. La tour porche fût bâtie entre 1828-1830. D'après une autre source, elle l'aurait été entre 1832 et 1833 par l'architecte de l'arrondissement de Saint-Dié Boucher, et la nef le fût en 1843. Une nouvelle sacristie aurait été bâtie en 1857. La couverture en bulbe de la tour porche fut remplacée par une flèche en 1910. Les fausses voûtes de la nef et du choeur datent du courant du 20e siècle. Cette église remplace un édifice antérieur qui fut construit à partir de 1741 à l'initiative du curé François Joseph Foccart par l'entrepreneur Mathieu Scheuer et le charpentier Christophe Wegscheider.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, grès

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église paroissiale est construite au centre de l'agglomération, le long de la Grand Rue. Elle est orientée sud-ouest. Elle se compose d'une tour porche dans oeuvre, d'une nef, d'un choeur à chevet à pans coupés. Ce dernier prend appui sur un petit étage de soubassement comprenant une salle voûtée, dont l'accès se fait par l'extérieur. Les élévations sont entièrement appareillées en grès et les toitures couvertes d'ardoise. Le couvrement de la tour porche est composé d'un égout retroussé de plan carré, d'un bulbe polygonal servant de base à un campanile et d'une flèche octogonale. Il remplace un bulbe polygonal. La tour porche comprend trois niveaux, le couronnement du dernier a été rehaussé d'au moins deux assises de pierre de taille, il supporte une nouvelle corniche reposant sur des corbeaux et des consoles. La nef est couverte d'une fausse-voûte nervurée en berceau déprimé fractionnée à lunettes. L'édifice primitif semble avoir possédé une nef, un choeur à chevet à pans coupés et une sacristie accolée dans l'axe.

Commentaires d'usage régional

Tour porche,chevet à pans coupés,campanile

Protection

Référence aux objets conservés

IM67015371, IM67015372, IM67015366, IM67015374, IM67015367, IM67015368, IM67015370, IM67015376, IM67015377, IM67015369, IM67015373, IM67015375, IM67015633, IM67015634, IM67015689, IM67015688, IM67015690, IM67015687, PM67001857

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Haegel Olivier, Fritsch Florent

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31