Eglise Saint-Blaise

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Genre du destinataire

De catholiques

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Blaise

Titre courant

Eglise Saint-Blaise

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Saint-Blaise-la-Roche ; rue Principale

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saales

Adresse de l'édifice

Principale (rue)

Références cadastrales

1986 01

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1848

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Arsin Jean-François (commanditaire), Lefebvre Louis Quentin Joseph (commanditaire)

Description historique

L'église Saint-Blaise fut érigée à partir de 1848 d'après les plans de l'architecte Alphonse Georges Bruyant. La reconstruction de l'église aurait été rendue nécessaire, à la fois par la vétusté de l'ancien édifice et par un pic démographique (en 1841 : 400 habitants) , elle se fit sous l'égide des maires Jean-François Arsin et Louis Quentin Joseph Lefebvre. Elle remplace une église précédente qui aurait datée de 1617. Le vocable de saint Blaise est mentionné pour la première fois en 1454. Le village fut alors une paroisse de l'archiprêtré de Sélestat dans le diocèse de Strasbourg, avec Blancherupt comme annexe. Les différents seigneurs furent collateurs et perçurent la dîme. Depuis le Concordat, Saint-Blaise-la-Roche est une filiale de l'église paroissiale Saint-Nicolas de Colroy-la-Roche. Un petit pèlerinage dédié à saint Blaise (protecteur du bétail et des moissons) est mentionné anciennement.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est érigée à l'angle de deux axes de communication, la N. 420 menant de Schirmeck à Saales et la D. 424 allant à Villé. Elle est bâtie en moellon de grès, et chaînes d'angle harpées, avec des baies en grès. Elle est composée d'une tour porche dans oeuvre, d'un vaisseau unique, d'un choeur à chevet à pans coupés et d'une sacristie accolée. La tour porche possède trois niveaux et est couronnée d'une flèche de plan carré à un égout retroussé couverte d'ardoise. Le reste de l'édifice est couvert de tuile mécanique. La nef plafonnée a trois travées. Arc triomphal en plein cintre.

Commentaires d'usage régional

Tour porche,chevet à pans coupés,chaîne d'angle harpée,arc triomphal en plein-cintre

Protection

Référence aux objets conservés

IM67015493, IM67015490, IM67015492, IM67015491, IM67015494, IM67015654, IM67015632, IM67015655, IM67015495, IM67015656, IM67015630, IM67015653, IM67015496, IM67015631, IM67015657, IM67015658, PM67001740, PM67001361, PM67001741, PM67001739, PM67001360

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Haegel Olivier, Fritsch Florent

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31