Eglise luthérienne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Genre du destinataire

De luthériens

Titre courant

Eglise luthérienne

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Waldersbach ; Montée-Oberlin

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Schirmeck

Adresse de l'édifice

Montée-Oberlin

Références cadastrales

1990 01

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 3e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1618, 1751

Auteur de l'édifice

Loux Benoît (charpentier)

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Stuber Jean Georges (commanditaire)

Description historique

L'histoire religieuse de Waldersbach est encore imparfaitement connue. Il ne semble pas y avoir eu de lieu de culte à l'époque médiévale. La Réforme protestante y fut introduite, comme dans l'ensemble de la seigneurie du Ban de la Roche par son seigneur temporel le comte palatin du Rhin Georges Jean Ier de Deux-Ponts Veldenz autour de 1589. La paroisse de Waldersbach, fruit de la division de celle de Rothau, fut créée sans doute vers 1616, date à laquelle est mentionné son premier pasteur Jean Vallet. La date de construction de l'église luthérienne est incertaine, seul un ouvrage (Reichsland) évoque l'année 1618. Une pierre scellée dans le mur gouttereau Est porte l'inscription RENOVIERT / 1656. Peut-être commémore-t-elle, si elle est bien à sa place d'origine, une campagne de restauration et/ou d'agrandissement. Celle-ci aurait peut-être été rendue nécessaire à la suite de dégâts occasionnés durant la Guerre de Trente ans. Il semblerait que la paroisse fut refondée en 1666. Une nouvelle campagne d'agrandissement débuta vers 1744 et ne s'acheva qu'en 1751. Le chantier tira en longueur semble-t-il pour des raisons financières. Le pasteur Jean Georges Stuber nouvellement nommé (1750) stimula les dons de quelques personnalités strasbourgeoises et de Jean Krieguer qui légua la somme de 200 livres. Cette somme permit de faire réaliser les bancs et le campanile par le charpentier du Trouchy Benoît Loux. Le premier culte y fut célébré le 25 août 1751. Le chambranle de porte sud est gravé du chronogramme suivant composé par Stuber : MoDesta eCCLesIa. Par ailleurs l'agrafe du même chambranle est gravée des initiales entrelacées E. W. E., sans doute pour Ecclesia Waldersbach. Un tilleul fut planté côté nord il y a deux cents ans environ.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, maçonnerie, enduit

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Couverts ou découverts du jardin de l'édifice

Arbre isolé

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église luthérienne est implantée, à flanc de coteau, le long de la rue principale du village, aujourd'hui appelée Montée-Oberlin. De plan rectangulaire, elle repose sur un soubassement possédant des contreforts angulaires au nord-ouest et au sud-ouest. L'intérieur plafonné comporte deux travées et une tribune en U prenant appui contre les murs nord, ouest et sud. Elle repose sur des poteaux en bois et des corbeaux en grès, et l'accès se fait par deux échelles de meunier placées contre les murs pignons. Chaque pignon est percé d'une porte dont le chambranle en grès possède un linteau en anse de panier. En outre, chacun d'eux est percé de deux oculi éclairant le vaisseau et d'une baie rectangulaire pour le grenier. Le vaisseau est couvert de longs pans en tuile. Le campanile est couvert d'une flèche en ardoise de plan carré à un égout retroussé, les élévations sont habillées d'un essentage en bois. A l'intérieur, le sol est dallé de plaques de grès.

Commentaires d'usage régional

Campanile,essentage

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1938/03/03 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Église (cad. 1990 01) : classement parmi les sites et monuments naturels de caractéristique artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque par arrêté du 3 mars 1938.

Référence aux objets conservés

IM67015260, IM67015261, IM67015253, IM67015256, IM67015255, IM67015257, IM67015254, IM67015258, IM67015259

Intérêt de l'édifice

À étudier, à signaler

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Haegel Olivier, Fritsch Florent

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31