Eglise luthérienne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église, salle d'asile

Genre du destinataire

De luthériens

Titre courant

Eglise luthérienne

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Wildersbach ; rue de l'Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Schirmeck

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l')

Références cadastrales

1988 01

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1862, 1892

Description historique

Le village de Wildersbach appartenait pour le spirituel et le temporel à la seigneurie du Ban de la Roche. On ignore à quelle date exacte la Réforme y fut introduite, peut-être en même temps qu'à Rothau en 1589. Il dépendait de la paroisse luthérienne de Rothau, puis de celle de Waldersbach, et à partir de 1685 à nouveau de celle de Rothau, avant d'être érigé en paroisse autonome en 1875. Néanmoins, d'après certains auteurs, les fidèles se rendaient à Neuviller-la-Roche pour le culte mais étaient inhumés à Rothau. Une salle de lecture est mentionnée en 1817. L'actuelle église luthérienne, comprenant une salle d'asile dans son entresol, fut édifiée en 1862 par l'entrepreneur Jean Nicolas Colin, pour un montant de 19.128, 20 francs. Elle fut inaugurée le 25 août 1862. La tour porche fut bâtie en 1892, pour une somme de 7000 marks. Le solivage fut restauré en 1950 pour un montant de 110 000 francs. La façade fut restaurée en 1989.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, maçonnerie, enduit, granite

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau, étage de soubassement

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église luthérienne est construite à flanc de coteau, parallèlement à la rue de l'Eglise. Elle est composée d'une tour porche hors-oeuvre et d'un étage de soubassement sur lequel prend appui une nef à chevet plat. La tour porche, à laquelle on accède par un escalier droit à six degrés, comprend un rez-de-chaussée appareillé en grès, percée d'une baie en plein cintre reposant sur des colonnettes, un niveau intermédiaire, appareillé en granite et chaînes d'angle harpées saillantes, percé d'une baie étroite sur trois de ses côtés et une chambre des cloches appareillée en grès percée de trois baies jumelées. Elle est couverte d'une flèche de plan carré à un égout retroussé en ardoise. La nef à quatre travées est plafonnée, elle est couverte d'un toit à longs pans en tuile mécanique. Les murs gouttereaux sont en maçonnerie enduite, délimités par des chaînes d'angle et percés de fenêtres en plein cintre à chambranle appareillé en grès. Le mur-pignon est orné d'une frise d'arceaux.

Commentaires d'usage régional

Tour porche,chevet plat,chaîne d'angle harpée,baie en plein-cintre,colonne

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM67015265, IM67015264

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Haegel Olivier, Fritsch Florent

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31