Château épiscopal dit Château des Rohan

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Genre du destinataire

Épiscopal

Appelation d'usage

Château des Rohan

Destination actuelle de l'édifice

Musée ; centre social

Titre courant

Château épiscopal dit Château des Rohan

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Mutzig ; rue du Château

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Molsheim

Adresse de l'édifice

Château (rue du)

Références cadastrales

1818 ; 1987 02

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Dépendance

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu du Moyen Age ; 16e siècle ; 17e siècle ; 18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Un château fort de plaine (Wasserburg), entouré de douves, rattaché à l'enceinte urbaine, existe dès le milieu du Moyen Age ; il est attesté en 1281, ou déjà en 1170-1180. Les évêques l'engagèrent en 1427 aux Puller de Hohenbourg. De 1496 à 1669 il appartenait aux Landsberg qui le reconstruisirent au 16e siècle et le vendirent au prince-évêque de Strasbourg, François Egon de Furstenberg, qui le fit remettre en état à grands frais. Il y résida pour la première fois en 1680. Le château actuel remonte probablement au 16e et au 17e siècle (une porte de l'aile nord est datée de 1630), avec remise au goût du jour au 18e siècle ainsi qu'en attestent l'aspect du bâtiment et les documents des archives qui signalent les sommes engagées pour "réparations au château et frais de bâtiments". Le château servit souvent de résidence aux évêques qui firent construire (dans la première moitié du 18e siècle ?) une chapelle au sud-est du château, perpendiculairement au canal de la Bruche. Elle fut démolie en 1942. D'après une description par l'architecte Pinot, de 1791, le château était fermé côté ouest par une grande terrasse de forme circulaire qui ne donnait accès qu'au premier étage. L'accès à la cour se faisait donc sous la terrasse qui était desservie par les escaliers en vis Renaissance dans les deux tourelles complètement rhabillées au 18e siècle. Les dépendances se situaient au nord-ouest du château. Le château fut vendu comme bien national, en mars 1793, à Meinrad Bruder, maire de Mutzig, et Louis Rumpler. En décembre y fut créée une fabrique de fusils, pour le compte de la République. En 1804, château, dépendances et appartenances furent acquis par le manufacturier Jacques Coulaux. Le château servit pendant 66 ans de résidence aux dirigeants et cadres de la société, les autres bâtiments, d'usine d'armes. La ville de Mutzig acquit le château en 1962. Il a été restauré et remanié en centre socio-culturel et musée, par l'architecte J. Rizzotti, en 1986.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès ; moellon ; enduit

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée ; 2 étages carrés

Commentaire descriptif de l'édifice

Édifice de plan en U, avec corps central côté est et deux ailes (côtés nord et sud). Au sud il est longé par le canal de la Bruche, à l'ouest se situe l'entrée, sur les deux autres côtés se trouvaient des fossés ; aux angles nord-est, nord-ouest et sud-ouest s'élève une tour carrée, en biais, couverte en pavillon ; les deux tours vers l'entrée sont flanquées d'une tourelle demi-circulaire avec escaliers en vis à limon hélicoïdal. Les chaînes d'angle anciennes sont irrégulières, celles du 18e siècle sont à refends ; les bandeaux et les fenêtres à chambranles non moulurés datent des embellissements et modernisations du 18e siècle lesquels marquent plus particulièrement les élévations sur cour des trois corps de bâtiments, l'avant-corps de l'escalier d'honneur et les tourelles d'escaliers occidentales. Dans le corps central, plus profond que les ailes en retour, se situait (vers le sud) un passage transversal (porte cochère en arc surbaissé, murée, conservée à l'arrière) et en pendant (vers le nord) une porte cochère semblable, également murée, ornée de deux niches à coquille Renaissance (visible dans l'actuelle cage d'escalier) ; dans l'élévation postérieure, les fenêtres sont moulurées. L'élévation de l'aile nord, ayant donné sur fossé, est ajourée de fenêtres moulurées à meneaux coupés ; dans l'angle du mur avec la tour carrée, subsiste une petite tourelle demi-circulaire ancienne ; sur la face nord de la tour, au 1er étage, fait saillie une logette rectangulaire ; côté cour subsistent deux portes moulurées dont une datée de 1630, avec moulures fines entrecroisées ; la plupart des fenêtres ont été refaites. L'aile sud, sur l'eau, comporte treize travées de fenêtres (dont une pour la tour et trois pour le corps central) ; elles ont presque toutes été refaites au 18e siècle. En retour vers l'est, le long de l'eau, vestige du mur d'enceinte avec plusieurs corbeaux à divers niveaux et traces d'un bâtiment accolé, disparu, ayant abouti à la chapelle détruite.

Commentaires d'usage régional

Chaîne d'angle

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1976/02/24 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Inscription des façades et toitures

Référence aux objets conservés

IM67016648 ; IM67016652 ; IM67016666 ; IM67016657 ; IM67016661 ; IM67016645 ; IM67016658 ; IM67016660 ; IM67016663 ; IM67016670 ; IM67016653 ; IM67016665 ; IM67016664 ; IM67016662 ; IM67016646 ; IM67016650 ; IM67016654 ; IM67016655 ; IM67016651 ; IM67016668 ; IM67016642 ; IM67016656 ; IM67016669 ; IM67016643 ; IM67016647 ; IM67016667 ; IM67016644 ; IM67016649 ; IM67016659

Intérêt de l'édifice

À signaler

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Parent Brigitte ; Fritsch Emmanuel

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31