Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Grand Est ; Bas-Rhin (67) ; Altorf ; 3 place Saint-Cyriaque

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Molsheim

Adresse de l'édifice

Saint-Cyriaque (place) 3

Références cadastrales

1817 ; 1987 02

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Dépendance

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 17e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Ancienne ferme dont le logis fut érigé dans la deuxième moitié (?) du 17e siècle pour un notable ou riche bourgeois d'Altorf. Elle porte le début d'un millésime du 17e siècle sur deux aisseliers, deux écus sont ornés d'armes ou d'un emblème (professionnel ?) érodé (sur un poteau cornier et sur le départ de l'escalier). L'angle sud-est du logis, remanié, était probablement orné à l'origine d'une logette sur l'angle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon ; grès ; enduit ; bois ; pan de bois

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré

Commentaire descriptif de l'édifice

Logis Renaissance à pignon sur rue. Rez-de-chaussée en moellons de grès crépis avec chaînes d'angle. Trois fenêtres conservent des chambranles d'origine, moulurés, avec meneau coupé ; la porte de la cave, à l'arrière, est en plein cintre ; les autres baies sont remaniées. L'étage et le pignon antérieur sont en pan de bois soigné : poteaux avec liens et guettes en chevron, liens pleins en chevron, croix-de-Saint-André dans la pointe du pignon, allèges avec losange recoupé par une croix-de-Saint-André, deux fenêtres avec chambranle saillant sculpté, poteau cornier sculpté avec colonnette. A l'angle trace de remaniements (mortaises, moulures coupées...) ; d'une logette polygonale (?) en surplomb sur l'angle subsistent deux aisseliers (sur quatre ?) et des chaises curules en remploi ; côté cour, coursière en encorbellement, également remaniée ; garde-corps avec chaises curules (ajourées, de l'ancienne logette) et balustrade. L'élévation postérieure a été refaite en maçonnerie. Dans la salle du rez-de-chaussée subsiste le plafond lambrissé à caissons et l'escalier d'origine, en vis, en bois, à noyau torsadé et à départ sculpté.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Description de l'iconographie

Le poteau cornier (nord-est) est orné d'une colonnette galbée, avec chapiteau fantaisiste et socle orné d'une tête d'ange et d'un écu avec armes ou emblème abîmé. Les chambranles en bois des deux fenêtres sur rue, sont ornés de colonnettes, de rosaces, volutes, acanthes, grappes de raisin et têtes issues des motifs de style auriculaire. Les deux aisseliers de l'ancienne logette portent deux écus avec chiffres 1 et 6, des écailles et têtes de feuille. Le départ de l'escalier est orné d'un lion tenan un écu dont on ne distingue plus le motif.

Commentaires d'usage régional

Cour fermée,pignon sur rue,coursière,fenêtre à chambranle saillant sculpté,pan de bois sculpté,poteau avec liens en chevron,poteau avec guettes en chevron,lien plein,chaise curule,logette,chaîne d'angle

État de conservation (normalisé)

Remanié

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler ; à étudier

Eléments remarquables dans l'édifice

Pan de bois ; escalier ; fenêtre

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Parent Brigitte ; Fritsch Emmanuel

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31